Site Piret-Meurs
  Mardi 25 septembre 2018 - 21:08
Famille Piret-Meurs

  Accueil  |   Piret-Magazine  |   Administration  |   Livre d'or  |   Liens  
Menu général

Puce Histoires
Puce Généalogie
Puce Evénements
Puce PiretMagazine
------------------
Puce Galerie Privée
Puce Galerie Photo
Puce Contacts
Puce FAQ
------------------
Puce [Ancien Blog]

Multi-recherche

Index des articles > Piret-Magazine n°74 > Descendance de Justine Meurs

Descendance de Justine Meurs
Version pour impression !

Descendance de Justine Meurs

I - Justine Meurs

Justine Joseph Meurs, 15e enfant de Jean-François Meurs de Ronquières, et 7e enfant de Jeanne-Rosalie Gréer. Née à Ronquières en juin 1803, décédée à Ecaussinnes-d’Enghien le 10 mars 1834 « âgée de 28 ans », cultivatrice, ménagère.

Elle épouse civilement à Ronquières le 24 juillet 1827 Philibert Emmanuel Van der Elst, âgé de 23 ans, fils de Jean-Joseph, négociant à Ronquières (y décédé le 13 septembre 1828) et de Florentine Joseph Demaret, négociante ; né à Ronquières le 3 février 1804 (13 pluviose an 12). Négociant à Ronquières, puis à Ecaussinnes : boucher. Devenu entrepreneur de travaux publics, domicilié à Molenbeek Saint Jean. Dont :

  1. Célinie, née à Ronquières le 1 février 1828
  2. Elie Ghislain, né à Ecaussinnes d’Enghien le 6 mars 1829
  3. Eliza, née à Ecaussinnes d’Enghien le 4 janvier 1831
  4. Néré Célestin, né à Ecaussinnes d’Enghien le 9 mars 1832, qui suit en II.4.
  5. Anatolie Sydonie Ghislaine, née le 20 mai 1833, décédée à Ecaussinnes d’Enghien le 4 septembre 1834 âgée de 2 ans ½

Philibert épouse en secondes noces à Ecaussinnes d’Enghien le 24 mai 1837 Séraphine Constance Detournay, 25 ans, couturière, fille de Pierre Joseph, marchand, et de feue Catherine Hachez ; née à Ecaussinnes d’Enghien le 24 décembre 1811. Dont :

  1. Lié Joseph, né à Ecaussinnes d’Enghien le 8 avril 1838
  2. Avit, né à Ecaussinnes d’Enghien le 4 février 1840
  3. Aure Fare Stéphanie, née à Ecaussinnes d’Enghien le 4 avril 1842
  4. Amour Parfait Léger Joseph, né à Ecaussinnes d’Enghien le 23 avril 1845

Philibert quitte Ecaussinnes pour Bruxelles le 4 mars 1850.

Notes :

1/ Le Registre de population (vers 1846) indique que Philibert habitait rue Haute, actuellement rue Maurice Canon. Avec la composition de la famille :

  1. Van der Elst Philibert, boucher, né à Ronquières, 42 ans
  2. Detournay Stéphanie, ménagère, née à Ecaussinnes d’Enghien, 35 ans
  3. Van der Elst Célinie, née à Ronquières le 2 février 1828, 19 ans
  4.                      Elie, né à Ecaussinnes d’Enghien, 17 ans
  5.                      Eliza, née à Ecaussinnes d’Enghien, 15 ans
  6.                      Néré, né à Ecaussinnes d’Enghien, 13 ans
  7.                      Lié, né à Ecaussinnes d’Enghien, 9 ans
  8.                      Avit, né à Ecaussinnes d’Enghien, 7 ans
  9.                      Aure, née à Ecaussinnes d’Enghien, 5 ans
  10.                      Amour, né à Ecaussinnes d’Enghien, 1 an 7 mois

2/ Le registre cadastral Popp de Ronquières indique que Philibert Van der Elst est co-propriétaire d’une maison avec jardin à Ronquières avec ses frères Jean-Chrysostome, Laurent-Joseph et Cyrien-Léandre, entrepreneurs de travaux publics à Ronquières.
Le registre cadastral Popp d’Ittre indique Philibert Van der Elst entrepreneur et consors de Molenbeek St Jean propriétaire d’un pré, cadastré 67a, tout petit bout de terre de 3,85 ares le long du canal (ce dernier a coupé la parcelle 67) ; voir pré de la Brique à la limite de Tubize.
Le registre Popp de Seneffe renseigne un certain Philippe Vanderels (sans doute Philippe pour Philibert), entrepreneur à Molenbeek St Jean, propriétaire d’un bâtiment rural, d’un pré et d’un jardin.

3/ Philibert a sans doute rejoint ses frères entrepreneurs à Bruxelles. Deux de ceux-ci seront témoins au mariage de Néré en 1865 : Augustin, 50 ans, et Laurent, 42 ans, domiciliés à Ixelles, qualifiés d’oncles de Néré.

II.4. - Néré Van der Elst

Néré Célestin, fils de Philibert Emmanuel Van der Elst et Justine Meurs, né à Ecaussinnes d’Enghien le 9 mars 1832, décédé à San Stefano (Constantinople) le 6 septembre 1906. Changeur, domicilié rue Marché aux Herbes n° 91. Parti pour Constantinople.

Il épouse à Bruxelles le 22 avril 1865 Séraphine Eulalie Slosse, fille de Jean-Baptiste Slosse, négociant, et d’Emerence Sophie Lebeau ; née à Bruxelles le 21 août 1843. Sans profession. Partie à Saint Gilles le 9 novembre 1906.

Dont :

  1. Blanche Emerence Philiberte, née à Bruxelles le 10 septembre 1865. Sans alliance en 1906.
  2. Edgard Lié, né à Bruxelles le 12 mars 1867, décédé veuf à Constantinople le 8 mars 1929. Il épouse Sassodiadès (Sassou) Stavrini. Dont :
2.1 Ernest Jean Emile, né à San Stefano près de Constantinople le 11 septembre 1894. Il épouse à Péra, près de Constantinople, en l’église Divi Antoni Patavini le 6 octobre 1918 Hélène Zisson. Dont :
2.1.1. Armand Daniel, né à Pera de Constantinople le 9 mai 1922
2.2 Marguerite Marie, née à Yérikoulé près de Constantinople le 8 février 1899
2.3 Fernand, né à Yérikoulé près de Constantinople le 27 octobre 1901
  1. Fernand Néré, né à Bruxelles le 18 janvier 1869, décédé à Constantinople le 25 févier 1901
  2. Eva Marie, née à Constantinople le 1 mars 1872
  3. Olga Emma Raphaëlle, née à Pera, lez Constantinople, le 23 février 1873
  4. Gaston Jean, né à Constantinople le 22 décembre 1880
  5. Paul Albert, né à Buynk-Déré (Haut Bosphore) le 19 novembre 1882
  6. Daniela Caroline, née à San Stefano lez Constantinople le 23 mai 1886
  7. Charles Louis (Charles Jean Baptiste Aloys), né à San Stefano lez Constantinople le 29 mars 1888. Inscrit à St Gilles en 1905. Il épouse à Pera (Constantinople) le 28 décembre 1911 Emilie Julie Ghislaine D’Haescher.

Notes :

1/ Néré Van der Elst a passé des conventions matrimoniales devant Maître Vermeulen notaire à Bruxelles le 20 avril 1865.
Il a habité au n° 91, rue Marché aux Herbes, où est né son fils Fernand Néré en 1869. Le registre de la population indique qu’il venait de Molenbeek-St-Jean le 6/2/1862. Il garde ce domicile pendant un certain temps, puisque son fils Gaston Jean, né à Constantinople, y est aussi inscrit à titre de domicile et résident.
Il était garde civique sous le n° 8318.
Son épouse Séraphine Slosse déménage à St Gilles le 9 novembre 1906, en même temps que ses filles Blanche Emerence et Daniela. Dans sa déclaration de ménage, elle signale que ses filles Olga et Eva sont toujours à Constantinople. Peut-être qu’elle s’est installée chez son fils Charles Louis, car elle signale que celui-ci était inscrit à Saint Gilles depuis un an avant le 9 novembre 1906.

2/ Le 13 septembre 1878, Blanche Emerence Philiberte est domiciliée à la rue des Douze apôtres n° 12, qui devient son domicile légal, chez son tuteur. Elle déménage à Schaerbeek rue Patterie ( ?) le 28 juillet 1880 ; revient à Molenbeek St Jean le 23 mars 1882.

3/ Paul Albert : une note dit « parti furtivement ». Elle concerne sans doute le père, Néré.

4/ Ernest Jean Emile : le mariage a été inscrit au répertoire de Bruxelles sous le n° 2816 le 19 juillet 1922. La naissance de son fils Armand Daniel est inscrit sous le n° 13568 le 19 juillet 1922.

Pas de commentaires
Poster un commentaire
Nombre d'internautes
ayant visités le site :
Thème Hurilam1.1
 
Vous apprécieriez mieux ce site si votre écran est en résolution minimum de 1024x768
Thème Hurilam1.1
Page générée en 0.046 secondes avec 16 requetes