Site Piret-Meurs
  Mercredi 26 septembre 2018 - 03:05
Famille Piret-Meurs

  Accueil  |   Piret-Magazine  |   Administration  |   Livre d'or  |   Liens  
Menu général

Puce Histoires
Puce Généalogie
Puce Evénements
Puce PiretMagazine
------------------
Puce Galerie Privée
Puce Galerie Photo
Puce Contacts
Puce FAQ
------------------
Puce [Ancien Blog]

Multi-recherche

Index des articles > Piret-Magazine n°80 > Descendance de Marie-Rosalie Meurs - fin

Descendance de Marie-Rosalie Meurs - fin
Version pour impression !

Descendance de Marie-Rosalie Meurs

Familles Dechief

I - Marie-Rosalie Meurs et Jean Joseph Dechief

Voir le premier article sur la descendance de Marie-Rosalie Meurs.

II – 1. Sidonie Dechief

Voir le premier article sur la descendance de Marie-Rosalie Meurs.

II – 2. Charles Dechief

Voir l'article sur la descendance de Marie-Rosalie Meurs - suite.

II – 3. Jean Joseph Dechief

Voir l'article sur la descendance de Marie-Rosalie Meurs - suite.

II – 4. Léopold Dechief

Léopold Joseph, dit « Pol », fils de Jean-Joseph Dechief et Marie Rosalie Meurs, né à Ronquières le 27 octobre 1833, décédé à Virginal le 16 février 1902. Cultivateur, ferme du Croiseau à Bornival, puis cultivateur à Ronquières (1).

Il épouse en novembre 1859 (bans à Ronquières) Marie Augustine Dusausoy, dite Augustine, fille d’Augustin Dusausoy, cultivateur, et de Marie Louise Lefèbvre, cultivatrice à Bornival ; née à Monstreux le 8 mai 1897, décédée à Feluy le 10 javier 1898. Cultivatrice. Dont :

  1. Julie Rosalie Ghislaine, dite Juliette, née à Bornival le  3 mai 1861, y baptisée (ss Jean Joseph Dechief et Marie-Louise Lefèbvre), décédée à Feluy le 10 septembre 1901. Elle épouse à Ronquières le 21 novembre 1888 Octave Meurs, son cousin, fils de Pierre-Cornélis Meurs et Octavie Paul (voir descendance de Benoît Meurs) ; né à Ronquières le 24 novembre 1859, décédé à Nivelles le 7 octobre 1918 (2). Sans postérité.
  1. Fernand Ghislain, né à Bornival le 9 avril 1864, y baptisé le 10 (ss Philibert Dusausoy et Rosalie Meurs), décédé à Ecaussinnes d’Enghien le 29 août 1904. Cultivateur à la ferme d’Hauru, dite aussi Cense du Coron, à hauteur du plan incliné de Ronquières Ouvrier brasseur (selon le registre de la population pour la période de 1900-1910).

Il épouse à Feluy le 17 novembre 1887  (témoins Victor Pète et Octave Meurs) Philippine Pète, fille d’Alexandre Pète et Sophie Meynard (3) ; née à Feluy le 29 avril 1863, décédée à Ecaussinnes d’Enghien le 1er février 1946. (4) Dont :

2.1. Léonce Ghislain François, né à Feluy le 23 avril 1888, y baptisé (ss François Bienfait et Sophie Menard), décédé à la clinique de Soignies le 3 octobre 1961, inhumé au cimetière de Lalaing le 7 octobre. Il épouse à Ecaussinnes-Lalaing le 20 juillet 1912 (témoins René Leclercq et Jules Depelsenaire) Julie Depelsenaire, fille d’Elisée Depelsenaire et Marie Joséphine Petit ; née à Ecaussinnes d’Enghien le 21 mai 1893, décédée à Soignies le 14 janvier 1965, domiciliée à Ecaussinnes Lalaing. Dont :

    2.1.1. Fernand Joseph Ghislain, né à Ecaussinnes Lalaing le 19 août 1912, y baptisé le 24 (ss Elisée Depelsenaire et Philippine Pète). Facteur. Rue Noire tête. Il épouse à Ecaussinnes St Remy le 12 novembre 1938 Lucienne Irma Desmet, fille de Paul Desmet et Zoé Hanard ; née à Ecaussinnes St Remy le 18 décembre 1910. Sans postérité.

    2.1.2. Renée Armande Joséphine Ghislaine, née à Ecaussinnes Lalaing le 24 juin 1916, y baptisée le 28 (ss Armand Dechief  et Marie Petit). Elle épouse à Ecaussinnes Lalaing (Ste Aldegonde) le 17 juillet 1954 Henri Lejeune, veuf de Rosa Julie Mauyen, fils de Vital Lejeune et Anna Paimparet ; né à Thuillies le 29 novembre 1901, décédé à Ecaussinnes Lalaing le 2 septembre 1971. Sans postérité.

    2.1.3. Léonce Fernand René Joseph Ghislain, né à Ecaussinnes Lalaing le 26 décembre 1928, y baptisé le 31, y décédé en juin 1984 (funérailles à Ste Aldegonde le 23 juin). Facteur (5). Il épouse à Laneffe (Namur) le 12 (ou le 2) juillet 1955 Claire Camps, née à Thuillies. Dont :

      2.1.3.1. Jeanine Fernande Marie Ghislaine, née à Haine-St-Paul (maternité), domiciliée à Ecaussinnes Lalaing le 2 octobre 1956. Elle épouse à Ecaussinnes Lalaing, Ste Aldegonde, le 1er octobre 1976 Etienne Ghyselinck, fils d’Etienne Ghyselinck et Yvonne Decarnière ; né à Mont-`ste Aldegonde le 3 mai 1953. Dont :

      2.1.3.1.1. Stéphanie

    2.2. Rahoul (sic) Victor Ghislain, né à Feluy le 31 août 1889, y baptisé (ss Victor pète et Marie Dechief).

2.3. Armand, né à Bornival le 2 décembre 1890, y baptisé le 3 décembre (ss Octave Meurs et Zoé Pète), décédé à Ronquières le 8 avril 1891.

2.4. Léona, née à Ronquières le 8 avril 1892, décédée à Ecaussinnes Lalaing le 24 mai 1901, âgée de 9 ans, de méningite.

2.5. Armand Jules Ghislain, né à Ronquières le 28 octobre 1893, décédé à Ecaussinnes d’Enghien le 14 octobre 1959. Fermier, rue de l’Espinette. Il épouse 1° à Braine-le-Comte le 14 avril 1923 (Raymond Dechief est témoin) Anna Marie Jules Ghislaine Lobet, fille d’Alfred Lobet et de Julie Dupiéreux ; née à Braine-le-Comte le 1er avril 1895, décédée à Ecaussinnes d’Enghien le 11 juin 1927, rue de Ronquières, inhumée au cimetière de Lalaing. Dont Walter. Il épouse 2° à Ecaussines Lalaing le 14 mai 1932 Madeleine Latinis, fille de Désiré Latinis et de Félicité Pilliez ; née à Ecaussinnes d’Enghien le 10 décembre 1895, y décédée le 20 janvier 1971. Sans postérité.

    2.5.1. Walter Armand Ghislain, né à Ecaussinnes Lalaing le 11 janvier 1924. Fermier (6). Il épouse à Marche-lez-Ecaussinnes, St Géry, le 15 juillet 1950, Marie-Thérèse Spiltoir, fille de Nestor Spiltoir, agriculteur, et Anna Deprez ; née à Ecaussinnes Lalaing le 14 décembre 1926. Dont :

      2.5.1.1. Anne Marie Madeleine Armande Ghislaine (8), née à Ecaussinnes d’Enghien le 7 mars 1952. Employée. Elle épouse civilement à Ecaussinnes d’Enghien le 2 juillet 1976, religieusement à St Remy le 10 juillet 1976 Nestor Charles Jean Ghislain Bastenier, fils d’Herman Bastenier, agriculteur (fils de Nestor Bastenier et Rose Spiltoir), et de Clémence Detemmerman ; né à Marche-lez-Ecaussinnes le 2 février 1949. Agriculteur à Marche-lez-Ecaussinnes. Dont :

      2.5.1.1.1. Frédéric, né à Soignies le 5 février 1978.

      2.5.1.1.2. Laurence, née à Soignies le 7 septembre 1980.

      2.5.1.2. Armand Nestor Walter Ghislain, né à Ecaussinnes d’Enghien le 11 juillet 1954, baptisé à Ecaussinnes St Remy le 15. Agriculteur rue de l’Espinette, ferme paternelle. Il épouse à Woluwé St Pierre au Temple protestant (7) le 5 mai 1984 Joëlle Petitjean, fille de Michel Petitjean, instituteur, et de Christiane Brisard ; née à Namur le 1er janvier 1963. Puéricultrice. Dont :

      2.5.1.2.1. Vincent Luc Christophe, né à Soignies le 13 avril 1985, baptisé à l’église St Remy le 7 juillet 1985 (ss Luc Dechief et Christine Spiekaert).

      2.5.1.2.2. Anne Laure Léa Nadine, née à Soignies le 23 janvier 1987, baptisée à l’église St Remy.

      2.5.1.3. Luc Hilaire Jean Ghislain, né à Ecaussinnes d’Enghien le 14 juin 1961. Agriculteur à Ecaussinnes, rue Closière de Fy. Il épouse à Leval-Trahegnies le 29 septembre 1984 Léa Van Osselaer, fille de Joseph (René), agriculteur, et de Paule Depaepe ; née le 18 juin 1962. Dont :

      2.5.1.3.1. Jérome Walther Joseph, né à Soignies le 21 mars 1985, baptisé à St Géry, Marche-lez-Ecaussinnes, le 12 mai (ss Walther Dechief et Paula Depaep).

      2.5.1.3.2. Raphaël René Joseph, né à Soignies le 19 mars 1986, baptisé à St Géry, Marche-lez-Ecaussinnes, le 25 mai (ss René Van Osselaer et Anne Marie Dechief).

    2.6. Raymond, né à Feluy le 20 (9) décembre 1897, décédé à Ecaussinnes Lalaing le 6 mars 1975. Fermier, ferme Demarbaix. Il épouse à Ecaussinne, église St Remy, le 7 avril 1923 (témoins Emile Nicaise et Léon Dechief) Esther Marie Ghislaine Laurent, fille de Léon Laurent et Irma Nicaise ; née à Ecasussinnes d’Enghien le 10 avril 1899, y décédée le 23 janvier 1983. Dont :

    2.6.1. Hilaire Léon Fernand Raymond Ghislain (10), né à Ecaussinnes d’Enghien le 7 février 1924. Fermier à Triboureau. Il épouse à Feluy le 7 décembre 1946 Lucia Marie Sidonie Ghislaine Goffaux, fille de Jean-Baptiste Goffaux, agricuteur, et de Flore Pigeolet ; née à Nivelles le 24 décembre 1925. Dont :

      2.6.1.1. Lucy Raymonde Marie Ghislaine, née à Haine St Paul le 3 novembre 1947, baptisé à Ecaussinnes St Remy le 4 novembre (ss Raymond Dechief et Flore Pigeolet). Elle épouse à Ecaussinnes d’Enghien, Sacré-Cœur, le 3 janvier 1970 Edmond Duveillez, fils de Willy et de Armande Peters ; né à Naast le 26 octobre 1949. (11) Dont :

        2.6.1.1.1. Nathalie Marie Ghislaine, née à Braine-le-Comte le 25 avril 1971, baptisée à l’église du Sacré-Cœur.

        2.6.1.1.2. Vincent Pierre Ghislain, né à Braine-le-Comte le 27 juillet 1973, baptisé à l’église du Sacré-Cœur.

        2.6.1.1.3. David Edmond Ghislain, né le 1er novembre 1979, baptisé à Ecaussinnes Lalaing, Ste Aldegonde, le 24 février 1980.

      2.6.1.2. Michel Jean Raymond Ghislain, né à Jolimont le 3 juin 1949. Il épouse à Houtaing le 21 février 1973 Agnès Soudant. Habite Triherée. Dont :

        2.6.1.2.1. Véronique Michèle Agnès, née à Ath le 28 août 1973, baptisée à Ecaussinnes, St Remy, le 12 janvier 1974 (ss Philippe Dechief et Angèle Soudant).

        2.6.1.2.2. Christophe, né à Ath le 2 février 1975, baptisé à St Remy le 2 mars 1975 (ss Edmond Duveillez et Christiane Soudant).

        2.6.1.2.3. Dominique, né le 9 février 1978, baptisé à Ecaussinnes St Remy le 25 mars 1978 (ss Hilaire Dechief et Monique Soudant).

      2.6.1.3. Philippe Michel Hilaire Ghislain, né à Ecaussinnes d’Enghien le 31 mai 1953, baptisé à Ecaussinnes St Remy le 4 juin (ss Michel Dechief et Yvonne Mertens). Il épouse à Godarville le 19 juin 1976 Marie-Claire Heffinck. Dont :

      2.6.1.3.1. Cédric Hilaire Jean Michel, né à Ecaussinnes Lalaing le 31 juillet 1978, baptisé à l’église Ste Aldegonde le 3 septembre 1978.

      2.6.1.3.2. Kathleen Lucie Alice Ghislaine, née à Ecaussinnes le 28 janvier 1980, baptisée au Sacré-Cœur le 9 mars 1980.

    2.6.2. Michel Léonce Ghislain, né à Ecaussinnes d’Enghien le 7 décembre 1928. Fermier, il reprend la ferme paternelle (12). Il épouse à Ostiches le 20 juin 1956 Léa Rose Albertine Ghislaine Delmée, fille d’Alphonse Delmée, fermier, et de Léona Bréda ; née à Lanquesaint le 9 janvier 1932. Dont :

      2.6.2.1. Pol Raymond Alphonse Ghilain, né à Jolimont le 31 décembre 1957. Fermier (il a repris la ferme paternelle, mais, en 1989, il habite Ostiches). Il épouse à Ostiches le 4 juillet 1987 Marie Christine Thésin, fille de Fernand Thésin et de Hélène Delaunois ; né à Ath (clinique) le 8 septembre 1963.

      2.6.2.2. Christine Irène Hilaire Ghislaine, née à Soignies le 8 octobre 1963. Fermière à Trivières. Elle épouse à Ecaussinnes Ste Aldegonde le 13 septembre 1956 (témoins Pol Dechief et Guy Desmet) Frans Baes, fils de Paul Baes et Germaine Gesquière ; né à Trivières le 16 juin 1962. Fermier à Trivières. Dont :

      2.6.2.2.1. Cédric, né à Haine-St-Paul le 16 janvier 1988.

  1. Marie Charlotte Ghislaine, née à Bornival à la ferme du Croiseau le 1er juillet 1870, y baptisée le 2 (ss Charles Dechief et Juliette Dechief), décédée à La Louvière le 4 avril 1928. Fermière. Elle épouse René Leclercq, fils de Charles Leclercq, fermier au Clipotia à Ronquières, et Adèle Zerque ; né àVirginal le 31 octobre 1869, décédé à La Louvière le 26 décembre 1935. Fermier (13). Surnommé « du Clipotia ». Dont :

3.1. Bertha (14). Née vers 1896, décédée à Carnières en juin 1966 âgée de 70 ans. Inhumée à Mignault. Elle épouse Ernest Lefèbvre, fermier à La Baume. Dont :

    3.1.1. René, né à Mignault en novembre 1921. Fermier. Il reprendra la ferme de La Baume après son père. Il épouse Julia Vandendries. Dont :

      3.1.1.1. Philippe René Pierre, Maurice. Fermier. Il reprend la ferme de son oncle Gaston à Mignault. Il épouse civilement à Feluy, religieusement à Familleureux le 18 décembre 1971 Carmen Valentine Paula Dubois, fille de Pol Jules Antoine Dubois et Maria Célina Godaert, agriculteurs ; née à Feluy le 27 septembre 1950. Institutrice primaire et chef d’école à Mignault. Dont :

      3.1.1.1.1. Muriel, née à Braine-le-Comte le 7 octobre 1973.

      3.1.1.1.1. Caroline, née à Braine-le-Comte le 6 octobre 1979.

      3.1.1.2. Marie Ernestine, née à Haine-St-Paul le 9 mars 1952. Institutrice maternelle. Mariage à La Louvière, civil le 21 février 1974, religieux le 22 février, avec Jacques Metens, fils de Gaston Metens, menuisier, et Juliette Barbiot ; né à Maurage le 3 octobre 1952. Expert comptable agréé IEC. Dont :

      3.1.1.2.1. Jean-François, né à Haine-St-Paul le 13 août 1982.

      3.1.1.2.2. Astrid, née à Haine-St-Paul le 28 octobre 1985

    3.1.2. Fernand. Décédé en 1966 (accident de voiture). Représentant de commerce. Il épouse Nelly André. Fermière à Montignies-St-Christophe. Dont :

      3.1.2.1. Pol. Gérant de banque SG. Il épouse Monique Colman. Institutrice. Erquelines.

      3.1.2.2. Frédéric, dit Freddy. Pâtissier au Bon Grain. Montingies-St-Christophe.

    3.1.3. Anne-Marie. Fermière à La Louvière, puis à Carnières. Epouse à Tubize Maurice Manderlier, né à Tubize. Fermier. Séparés. Dont :

      3.1.3.1. Renée. Employée. Epouse Didier Amand, décédé au début du mois de juillet 1988. Carnières.

3.2. Fernand, né à Ronquières le 26 septembre 1898, décédé à Soignies le 19 décembre 1973 (accident de voiture, en dépassement), service funèbre et inhumation à Thieusies. Fermier à Naast. Il épouse à Braine-le-Comte le 21 mai 1930 Jeanne Detournay, fille de Félicien Detournay, fermier à Braine-le-Comte, et Marie Deprez ; née à Ronquières le 6 juillet 1902, décédée à Thieusies le 14 octobre 1975. Dont :

    3.2.1. Jean-Marie, né à Manage le 19 mars 1931. Docteur vétérinaire à Soignies. Il épouse à Naast le 8 février 1958 Monique Ryez, fille d’Alphonse Léon Adrien Ryez, industriel, et Léonie Pagnieau ; née à Naast le 20 janvier 1934. Dont :

      3.2.1.1. Brigitte Thérèse Esther Léonie Ghislaine, née à Soignies le 3 octobre 1958. Elle épouse à Soignies le 12 décembre 1987 Pascal Staquet, fils de José Staquet, commerçant à Braine-le-Comte, et Eliane Ghiot ; né à Soignies le 3 janvier 1962. Employé de banque.

      3.2.1.2. Thierry, né à Soignies le 29 août 1959. Pharmacien à Neufville. Epouse à Ecaussinnes Saint Remy le 28 juin 1986 Fabienne Corbisier, fille de Hubert Corbisier et Marie Ghislaine Wayenbergh ; née à Ecaussinnes d’Enghien le 28 novembre 1956.

      3.2.1.3. Jean-Claude, né à Soignies le 10 août 1961.

      3.2.1.4. Patricia, née à Soignies le 21 décembre 1963. Pharmacienne à Neufville, avec son frère.

    3.2.2. Bernard, né à La Louvière le 24 août 1933. Sans alliance. Domicilié à la Résidence Rochambaut à Soignies.

    3.2.3. Thérèse Marguerite Andrée Ghislaine, née à Naast le 15 décembre 1938. Aidante à la ferme. Epouse à Naast le 2 juillet 1962 (civil) et le 4 juillet (religieux) Gabriël Jules Joseph Ghislain Roisin, fils de Florent Roisin, fermier, et Jeanne Hallin ; né à Thieusies le 24 juin 1935. Fermier à Thieusies. Dont :

    3.2.3.1. Luc, né à Soignies le 15 août 1963. Garagiste. Sans alliance en 1988.

    3.2.3.2. Eric, né à Soignies le 24 août 1965. Ouvrier mécanicien. Epouse à Soignies le 22 août 1986 (civil) et le même jour à Neufville (religieux) Marie-Christine Degrève, fille d’Hilaire Degrève, ouvrier carrier, et Marie-Louise Hanot ; né à Soignies le 20 mai 1962. Régente en français et histoire. Dont :

        3.2.3.2.1. Laura, née à Soignies le 15 janvier 1987.

3.3. Gaston. Décédé en 1985. Fermier à « La Baume » (La Louvière), puis à Mignault. Il épouse à La Louvière Louisa Stekke. Sans enfants. (15).

3.4. Maurice, né à Braine-le-Comte le 30 mars 1908, décédé à Bruxelles le 26 juin 1967 (16). Magasin de chaussures à Houdeng, puis fleuriste à Bruxelles. Il épouse Marcelle Dujardin, née à Nivelles. Secrétaire de direction à Bruxelles.

 

Photos :

Vous pouvez consulter les photos relatives à cet article dans la galerie photo.

Notes :

  1. Léopold Dechief : il occupait la ferme du Croiseau, actuellement ferme Lisart. Selon Walter Dechief, Léopold a du quitter la ferme du Croiseau parce qu’il était « ruiné » à cause d’un accident. Une chaîne d’un attelage se serait cassée, le cheval aurait fait un écart et blessé gravement une petite fille, qui en est morte plus tard. Il a fallu débourser énormément… Il n’y avait pas d’assurances !
  2. Juliette Dechief et Octave Meurs : au moment du mariage, Octave est domicilié à Feluy (occupait-il déjà la ferme de Croncul ?), tandis qu’elle est domiciliée à Ronquières. Conventions de mariage chez Maître Leblond à Nivelles le 18 novembre 1888. Témoins au mariage : Camille Meurs (frère), Léon Paul (cousin), Fernand Dechief (frère) et Joseph Dechief (oncle). Octave s’est remarié avec Trinette Lots, dont descendance.
  3. Fernand Dechief et Philippine Pète : en 1988, il y avait encore au grenier de Walter Dechief  des grands portrait encadrés de Fernand et Philippine, mais ils étaient vieillis et abîmés, le verre cassé. J’ai pu les photographier sur place. Philippine Pète avait fait des études à l’Enfant Jésus de Nivelles : Walter Dechief possède encore ses cahiers avec son écriture calligraphiée. C’était au-delà des primaires. Le faire part de décès de Fernand dit qu’il est mort après une longue et pénible maladie.
  4. Alexandre Pète est né à Rêves. Sophie Meynard est née à Arquennes le 15 août 1828, y décédée le 18 avril 1907. Le couple a eu au moins quatre enfants : Zoé, épouse de Jules Antoine ; Victor, époux de Marie Ballieux ; Philippine, épouse de Fernand Dechief ; Firmin, époux de Victoire Ballieux.
  5. Léonce Dechief (le jeune) : il a collaboré au Cercle d’Hisoire des Ecaussinnes, et a écrit dans le Val Vert n° 6, p. 22-27.
  6. Walter Dechief, fermier rue de l’Espinette, une ferme blanche dans le tournant. Je l’ai rencontré au début de mes recherches et il m’a fourni de nombreuses photos.
  7. Armand Dechief, marié au Temple protestant « avec la dispense de l’Evêché de Tournai ». « Mariés à l’église » le 5/5/1984 selon l’acte de baptême d’Anne-Laure.
  8. Anne-Marie Dechief, a collaboré à mes recherches en remplissant des fiches. Intéressée par les résultats.
  9. Raymond Dechief, né le 20, selon mes notes, ou le 21 décembre selon son fils Michel. Sur le faire-part de décès de Léopold Dechief (1902), je trouve (en guise d’adresse) : Monsieur Raymond Dechief, vacher chez Monsieur Fernand Dechief, cultivateur, « ferme Servais du flamins ».
    Il reprend la ferme du cousin Gustave Demarbaix, époux d’Aimée Robert (voir descendance de Nicolas Meurs) qui n’avaient pas pu avoir d’enfant. Cete ferme est située à la lisière de Ronquières, proche du plan incliné.
    Claude Brismé évoque, dans Le Val Vert n° 104, page 105, ses souvenirs à propos de Raymond Dechief, durant la guerre : « La vérité est que les enfants de mon âge courraient, tous les jeudis après-midi après les heures de classe, la campagne pour aller mendier dans les fermes un croûton de pain. Chacun avait son secteur et il n’était pas question d’empiéter sur celui d’un autre sous peine d’un « règlement de compte » en bonne et due forme. Aussi, je n’oublierai jamais le croûton beuré que Bertha Laurent, …, me remettait chaque samedi. Encore moins le repas du jeudi à 16h15, chez Monsieur et Madame Raymond Dechief. C’est en effet chez eux qu’en 1942, alors que j’accompagnais mon oncle Fernand Durdur dans sa tournée de livraison de bière pour le compte d’Ernest Claes, que je découvris l’existence d’un pain autre que celui qui faisait mon quotidien. Pour la première fois, je faisais la connaissance du pain blanc, du beurre et de l’omelette au lard. Mes deux tartines furent néfastes à mon appétit d’oiseau. L’indigestion qui s’ensuivit s’accompagna d’une crise de foie mémorable, vomissant la bile par-ci, par-là, m’obligeant à rester couché pendant une semaine… Comme on s’habitue vite aux bonnes choses, j’accompagnais, tous les jeudis, mon oncle Fernand chez le fermier Dechief. Là, outre mes deux tartines, Irma du Minot s’empressait de me remettre deux autres grandes gtranches de pain, beurrées à souhait. Avec le croûton reçu chez Bertha Laurent, cela constituait l’essentiel de mes déjeuners jusqu’à la semaine suivante… »
  10. Hilaire Dechief : les tantes disaient de lui : « c’est tout un Champ Maret », pour affirmer son air de famille.
  11. Lucy Dechief et Edmond Duveillez : ils habitent rue Belle Tête n° 30. Or, il y a une boucherie Duveillez dans cette rue.
  12. Michel Dechief : je l’ai rencontré dans sa ferme. Il possède un tableau de sa ferme peinte à l’époque de Gustave Demarbaix. Je l’ai photographié.
  13. René Leclercq. Surnommé « du Clipotia » à cause de ses origines : son père occupait la ferme « du Clipotia » à Ronquières. Selon Pierre Piette, il a été fermier à la ferme Guyaux, à Tivoli, La Louvière : c’est sur ses terres que l’on a construit le fameux hôpital. Fermier à Besonrieux, selon le carnet d’Alphonse Gilbert. Mais il a surtout été de fermier de « La Baume », à La Louvière, avant de laisser cette ferme à sa fille Bertha et son beau-fils Ernest Lefèbvre. Il va alors à la ferme de Mignault avec son fils Gaston.
    C’est à la ferme de la Baume, que Paul Meurs a appris son métier de fermier (la fermette de Fayt était trop petite) : conduire des atelages de trois ou quatre chevaux. François Meurs y allait aussi.
    René Leclercq est mort des suites d’une piqûre de rosier. On a du lui couper la jambe. Il portait une prothèse de bois et se déplaçait en charrette. Mais c’est encore lui qui distribuait le lait chaque matin. A la ferme, on dételait à 7 heures le soir, jamais plus tard : c’était sacré !
    Je suis allé voir la ferme de La Baume en 1989. Elle était en pleine restauration. Comme elle est en pleine ville, toutes les terres ont été expropriées, et elle n’est plus en activité.
  14. Bertha Leclercq : on disait « La rousse », selon l’oncle Paul. Son mari, Ernest Lefèbvre, aurait été tué en moto par un camion américain à Mons ( ?).
  15. Gaston Leclerc et Louisa Stekke. Le père de Louisa était marchand de bêtes, boucher, chevilleur à La Louvière. J’ai rencontré Louisa à deux reprises, dont une fois chez les Leclercq du Clipotia à Ronquières, et l’autre fois chez elle au Roeulx. Une femme « nerveuse » à la santé fragile, et elle m’a laissé entendre que c’est pour cela que son mari n’a pas voulu d’enfant. Elle m’a prêté des photos et un carnet de notes avec tableaux sur la descendance des Leclercq du Clipotia.
  16. Maurice Leclercq. Il est mort du cancer du fumeur. Son épouse Marcelle Dujardin est décédée de leucémie au Roeulx chez sa belle-sœur Louisa.
Pas de commentaires
Poster un commentaire
Nombre d'internautes
ayant visités le site :
Thème Hurilam1.1
 
Vous apprécieriez mieux ce site si votre écran est en résolution minimum de 1024x768
Thème Hurilam1.1
Page générée en 0.052 secondes avec 16 requetes