Site Piret-Meurs
  Vendredi 20 avril 2018 - 01:27
Famille Piret-Meurs

  Accueil  |   Piret-Magazine  |   Administration  |   Livre d'or  |   Liens  
Menu général

Puce Histoires
Puce Généalogie
Puce Evénements
Puce PiretMagazine
------------------
Puce Galerie Privée
Puce Galerie Photo
Puce Contacts
Puce FAQ
------------------
Puce [Ancien Blog]

Multi-recherche

Index des articles > Piret-Magazine n°80 > Ancêtre Meurs: Dynastie de Pologne

Ancêtre Meurs: Dynastie de Pologne
Version pour impression !

Ancêtres MEURS

Dynastie de Pologne

 

Les quatre premières générations relèvent plutôt de la légende…

I – Piast le Charron

Fondateur de la dynastie Piast. Il serait le père de Siemowit.

II - Siemowit

Il serait le fils de Piast le Charron. Le plus ancien duc des Polanes connu, sans doute légendaire. Il aurait pris le pouvoir en renversant le duc Popiel de Gniezno, et régné au IXe siècle. (D’après la Chronique de la Grande-Pologne, fin du XIIIe).
Son fils Lech (Leszek ou Lestko) lui a succédé.

III – Lestko (en polonais aussi Leszek)

Il serait le fils de Siemowit, deuxième duc légendaire des Polanes évoqué par Gallus Anonymus dans sa chronique « Cronicae et gesta ducum sive principum Polonorum » écrite vers 1113. Il aurait régné dans la 1ère partie du Xe siècle.

IV – Siemomysl

Fils de Lestko, 3e duc légendaire. Il aurait régné au Xe siècle jusqu’au début des années 60, réunissant sous son autorité les territoires des Polanes, Goplanes et des Mazoviens.
Il serait le père de Mieszko.


V – Mieszko Ier

Fils de Siemomysl, né vers 935, décédé à Poznan le 25 mai 992, inhumé dans la cathédrale St-Pierre et St-Paul. Il aurait succédé à son père vers 962. Premier souverain connu de la dynastie des Piasts et premier duc historique de Pologne. Mieszko n’est pas son vrai nom : il lui a été attribué plus tard.
Il a hérité d’un vaste territoire, mais il conquiert encore la Silésie, la Petite Pologne, la Poméranie. Il place la Pologne sous la protection de l’Eglise afin d’écarter la suzeraineté allemande. Il laisse à son fils un pays d’environ un million d’habitants.

Il épouse 1° la duchesse tchèque Dubrawka. Dont :

  1. Boleslaw, qui suit en VI.
  2. Swietoslawa, mariée à Eric VI de Suède

Il épouse 2° Oda, dont :

  1. Mieszko
  2. Swietopelk
  3. Lambert

 

VI – Boleslaw I Chrobry, ou Boleslas 1er le Vaillant

Fils aîné de Mieszko, né en 967 et décédé le 17 juin 1025, inhumé à la cathédrale St-Pierre et St-Paul de Poznan. Il est le premier à être couronné roi, le 18 avril 1025 en la cathédrale de Gniezno. Il unit les tribus slaves de l’ouest.

Il épouse 1° : Henilda (Heminilde) de Meissen, fille de Rigdag, le margrave de Misnie, ce qui le rapproche des Saxons. Mais il la chasse peu après.

Il épouse 2° en 986 Judith, fille du duc de Hongrie Géza. Dont :

  1. Bezprym

Il chasse sa seconde épouse et marie 3° : Emnilda, fille du duc Dobromir de Lusace. Dont :

  1. Regelina
  2. Mieszko II Lambert, qui suit en VII
  3. Otton

Il épouse 4° Oda de Meissen. Dont :

  1. Matylda

 

VII – Mieszko II de Pologne

Fils de Boleslaw 1er et Emnilda de Lusace, né en 990, décédé assassiné le 10 mai 1034. Il avait appris à lire et à écrire, connaissait le latin et le grec, ce qui lui donnait un niveau d’études élevé pour l’époque. Roi de 1025 à 1031, couronné le 25 décembre 1025 en la cathédrale de Giezno. Redevenu duc en 1032, acceptant la suzeraineté de l’Empereur.
Il épouse Rycheza (Ryksa) de Lorraine. Dont :

  1. Boleslaw (1014 ou 1015, décédé avant 1038).
  2. Casimir (1016-1058), qui suit en VIII
  3. une fille, morte après 1052
  4. Gertruda, morte en 1108

 

VIII – Kazimierz I Odnowiciel,Casimir 1er le Restaurateur

Surnommé aussi le Rénovateur ou le Pacifique. Né en 1016, décédé le 28 novembre 1058, inhumé dans la cathédrale du Wawel, colline de Cracovie. Il mène une politique de reconquête avec l’aide de la chevalerie laquelle est généreusement dotée de terres en récompense.
Il épouse Dobronega (Marie) de Kiew. Dont :

  1. Boleslas, 1039-1081
  2. Ladislas 1er Herman, 1040-1102. Il épouse Judith (+ 1086) fille deVratislav II
  3. Swietoslawa, morte en 1126, qui épouse Vratislav II de Bohême, qui suit en IX
  4. Mieszko, 1045-1065
  5. Othon, entre 1046 et 1048, 1048

 

IX – Swietoslawa, ou Swatana

Fille de Casimir 1er le Restaurateur. En 1062, elle épouse Vratislaw II Premysl, devenu roi de Bohême en avril 1085. Il est le fils du prince Bretislav 1er de Bohême. Dont :

  1. Boleslav duc d’Olomouc en 1090, mort en 1091
  2. Borivoj II de Bohême
  3. Vladislav 1er de Bohême, qui suit en X
  4. Sobeslav 1er de Bohême
  5. Judith, morte le 9 décembre 1108, épouse de Wiprecht de Groitzsch

Vratislaw avait épousé en premières noces, en 1057, Adélaïde de Hongrie, morte en 1062, fille d’André 1er de Hongrie. Dont :

  1. Bretislav II de Bohême
  2. Judith, morte en 1086, qui épousa en 1080 Ladislas 1er Herman fils du roi de Pologne Casimir 1er le Restaurateur

 

X – Vladislav 1er de Bohême

Fils de Vratislaw II et de Swietoslawa. Duc de Bohême de 1109 à 1117, et de 1120 à 1125. Il épouse Richeza, fille d’Henri, comte de Berg, morte le 27 novembre 1125. Dont :

  1. Swatana, mariée en 1124 avec Frédéric III comte de Diessen
  2. Vladislav II de Bohême, qui suit en XI
  3. Depold 1er, duc de Jemnice (Jamnitz) de 1142 à sa mort le 15 août 1167
  4. Jindrich mort en 1169

 

XI - Vladislav II de Bohême

Fils de Vladislav 1er et Richeza de Berg. Né vers 1110, décédé le 18 janvier 1174. Couronné roi de Bohême le 11 janvier 1158. Prince, puis roi de Bohême de 1140 à 1172.
Il épouse 1° : en 1140, Gertrude d’Autriche (1120-1151), dont :

  1. Richza, 1142- ?, qui épouse le prince Iaroslav II de Loutsk
  2. Bedrich ou Frédéric
  3. Svatopluk, mort en 1169, qui épousa une fille de Géza II de Hongrie
  4. Vojtech ou Adalbert de Bohême, archevêque de Salzbourg
  5. Agnès, morte le 7 juin 1228, abbesse de Saint Georges de Prague

Il épouse 2° : en 1155 Judith de Thuringe, morte en 1174, fille de Louis 1er landgrave de Thuringe. Dont :

  1. Ottokar 1er de Bohême, qui suit en XII
  2. Vladislav III de Bohême
  3. Richeza, morte le 19 avril 1182, épouse de Henri de Babenberg, duc de Mödling

 

XII – Ottokar 1er de Bohême

Né vers 1155, décédé le 15 décembre 1230, fils de Vladislav II et Judith de Thuringe. Prince suzerain de Bohême de 1192 à 1198, puis roi de Bohême de 1198 à 1230.
Il épouse 1° : en 1187, Adélaïde (décédée le 1er février 1211), fille d’Othon, margrave de Misnie. Divorce en 1198. Dont :

  1. Vratislav, mort après 1225, investi en 1212 comme héritier par Othon IV du St-Empire
  2. Dagmar, dite Marguerite, 1189-24 mai 1213, qui épouse en 1205 du roi Valdemar II de Danemark
  3. Hedwige, religieuse
  4. Bozislava, qui épouse Henri 1er, comte d’Ortenburg

Il épouse 2° : en 1198, Constance de Hongrie, 1180-6 décembre 1240, fille de Béla III. Dont :

  1. Judith, morte le 2 juin 1230, mariée en 1213 avec le duc Bernard II de Carinthie
  2. Anne, 1204-23 juin 1265, qui épouse vers 1216 Henri II le Pieux, duc de Cracovie, de Silésie et de Grande-Pologne
  3. Venceslas 1er, qui suit en XIII
  4. Vladislav, Margrave de Moravie
  5. Premysl, Margrave de Moravie
  6. Blazena, 1210-24 octobre 1280
  7. Anezka (Sainte Agnès de Bohême), 1211-6 mars 1282, abbesse de Saint-François de Prague. Canonisée par Jean-Paul II.

 

XIII – Venceslas 1er de Bohême

Venceslas 1er de la dynastie des Premysl (en tchèque Václav I Premyslid). Né en 1205, décédé le 23 septembre 1253, fils d’Ottokar 1er et Constance de Hongrie. Dit « le Borgne ». Elu roi de Bohême en 1226 et couronné en 1228. Il perd un œil au cours d’une partie de chasse.
Il épouse en 1224 Cunégonde (Kunhuta en tchèque) de Hohenstaufen, fille de l’empereur Philippe de Souabe. Dont 5 enfants :

  1. Vladislav, margrave de Moravie
  2. Premysl, futur Ottokar II, qui suit en XIV
  3. Bozena (Beatrix), morte le 25 mai 1286, qui épouse ne juin 1246 le Margrave Othon III de Brandebourg
  4. Anezka (Agnès), 1244-1268, épouse du Margrave Henri de Meissen
  5. et une fille dont le nom s’est perdu

 

XIV – Ottokar II de Bohême

Né vers 1230, décédé (tué en bataille) à Dürnkrut, dans le Marchfeld. Fils de Venceslas 1er et de Cunégonde de Hohenstaufen.
Il épouse 1° : en 1252, Marguerite de Babenberg (elle a 18 ans de plus que lui), sœur de Frédéric le Batailleur et héritière de l’Autriche et de la Styrie. Il divorce en 1261. Mariage sans postérité.
Il épouse 2° : en 1261, Cunégonde de Tchernigov, 1245-1285, fille de Rotislav de Tchernigov et Halicz, et petite fille de Béla IV de Hongrie. Dont :

  1. Henri, 1262-1263
  2. Cunégonde, 1265-1321, épouse du duc Boleslas II de Mazovie
  3. Agnès, 1268-1296, épouse de Rodolphe II d’Autriche
  4. Venceslas, 1271-1305, qui suit XV

 

XV – Venceslas II de Bohême, ou Václav II,
           ou Waclaw II Czeski

Né à Prague le 17 septembre 1271, décédé à Prague le 21 juin 1305, inhumé à l’Abbaye des Cisterciens de Zbraslav, près de Prague. Fils d’Ottokar II de Bohême et de Cunégonde de Tchernigov. Roi de Bohême de 1278 à 1305, Duc de Cracovie de 1291 à 1305, Roi de Pologne de 1300 à 1305. Couronné en 1297 à la cathédrale de Prague, et en 1300 à la cathédrale de Gniezno. Il fonde la ville de Nowy Sacz.
Il épouse 1° en 1285 Judith de Habsbourg. Dont :

  1. Ottokar, 1288-1288
  2. Agnès, 1289 - après 1296
  3. Venceslas III, 1289 – 1306
  4. Anne, 1290-1313. Epouse en 1306 Henri de Görtz, duc de Carynthie et qui devient roi de Bohême en 1307
  5. Elizabeth, 1292-1330, qui épouse en 1310 Jean de Luxembourg qui sera également roi de Bohême en 1310. Qui suit en XVI.
  6. Juta, 1293-1294
  7. Jean, 1294-1294
  8. Jean, 1295-1296
  9. Malgorzata (Marguerite), 1296-1322 qui épouse en 1303 Boleslas III le Prodigue, duc de Legnica et de Wroclaw.

Il épouse 2° en 1303 Elizabeth Ryska. Dont :

  1. Agnès, 1305-1337

 

XVI – Elisabeth de Bohême

Née le 20 janvier 1292, décédée à Prague (de tuberculose) le 28 septembre 1330, fille de Venceslas II et de Judith de Habsbourg. Reine de Bohême.
Le 1er septembre 1310, âgée de dix-huit ans, elle apporte le royaume de Bohême en dot à Jean de Luxembourg, qui en a quatorze. De cette union sont issus :

  1. Marguerite, 8 juillet 1313 – 11 juillet 1341
  2. Bonne de Luxembourg, 21 mai 1315 – 11 septembre 1349, qui suit en XVII
  3. Charles IV du Saint-Empire, 1316 – 1378
  4. Otakar, 22 septembre 1318 – 20 avril 1320
  5. Jean-Henri de Moravie, 1322 – 1375
  6. Anne, 27 mars – 3 septembre 1338
  7. Elisabeth, 27 mars 1323 – 1324

 

XVII – Bonne de Luxembourg
            & Jean II le Bon, de Valois, roi de France

Fils de Philippe VI et Jeanne de Bourgogne. Né au Château du Gué de Maulny le 24 juin 1319, décédé à Londres le 8 avril 1364 (inhumé à Saint-Denis). Roi de France de 1350 à 1364.
Il épouse 1°  en 1332 : Bonne de Luxembourg, fille de Jean 1er de Luxembourg et d’Elizabeth de Bohême ; née à Prague le 20 mai 1315, décédée à l’Abbaye de Maubuisson le 11 septembre 1349, y inhumée.
Dont onze enfants, parmi lesquels :

  1. Charles, futur Charles V, le Sage, roi de France, ° 1338
  2. Louis, comte d’Anjou, d’Auvergne, …
  3. Jean, duc de Berry, …
  4. Philippe le Hardi, duc de Bourgogne, qui suit en XVIII

Il épouse 2°, à Feucherolles (Yvenlines) le 9 février 1350 : Jeanne de Boulogne (ou d’Auvergne), 1326-1361, fille de Guillaume XII, comte d’Auvergne et de Boulogne. Dont trois enfants.

 

XVIII – Philippe II le Hardi (1342-1404)

Quatrième fils du roi de France Jean II "le Bon" (dynastie des Valois) et de Bonne de Luxembourg. Né à Pontoise le 17 janvier 1342, décédé à Hal le 27 avril 1404, à l'âge de 63 ans, inhumé à la chartreuse de Champmol à Dijon. Duc de Bourgogne de 1363 à 1404 et Comte de Flandre.
Il épousa à Gand le 19 juin 1369, Marguerite de Mâle (ou de Maele), née le 13 avril 1350, fille de Louis, comte de Flandre, de Nevers, de Rethel et d'Artois (famille de Dampierre). Dix enfants, dont :

  1. Jean dit "sans Peur", né à Dijon le 28 mai 1371, qui suit en XVIII

 

XIX - Jean Sans Peur, duc de Bourgogne (1371-1419)

Fils aîné de Philippe II le Hardi et de Marguerite de Mâle, né à Dijon le 28 mai 1371, assassiné à Montereau le 10 septembre 1419 (Voir l'article Généalogie de BOURGOGNE).

Il épouse à Cambrai le 12 avril 1385 Marguerite de Bavière, fille d'Albert, comtesse de Hainaut, de Hollande et de Zélande ; née vers 1363, morte à Dijon le 24 janvier 1424, inhumée près de son mari. Dont 8 enfants, parmi les quels Philippe le Bon, duc de Bourgogne. 

Jean sans Peur eut un bon nombre de bâtards, dont, avec Agnès de CROIJ :

  1. Jean de Bourgogne, qui suit en XX

 

XX – Jean de Bourgogne

Fils de Jean sans Peur et Agnès de Croij, demi-frère de Philippe le Bon. Né à Dijon en 1404. Légitimé de BOURGOGNE, Prévôt de Bruges, Prévôt de Saint-Pierre à Lille, évêque de Cambrai depuis le 11-5-1439, Archevêque de Trèves le 24-1-1446, décédé à Malines le 27-5-1480, laissant dix-sept bâtards. Il fit célébrer à Cambrai une messe servie par ses trente-six fils et petits-fils illégitimes (Voir l'article Généalogie de BOURGOGNE).

Etant étudiant à l'Université de Louvain, il avait épousé clandestinement Marguerite, légitimée ABSOLONS, fille de Henri Absolons et de Marguerite Lombaerts, maîtresse de l'hôpital de Notre-Dame à Vilvorde, dont on trouve le portrait dans le Recueil d'Arras. Dont :

  1. Jean, alias Philippe, de Bourgogne, qui suit XXI
  2. Elisabeth de Bourgogne, épouse d'Antoine THOENIS, chevalier. Etait veuve en 1482.

On lui connaît en outre sept maîtresses…

 

XXI – Jean, alias Philippe, de Bourgogne

Jean, alias Philippe, légitimé de BOURGOGNE, chevalier, seigneur de Herlaer depuis le 24 novembre 1459 (relief du 10 octobre 1500), seigneur d'Amerval et de Monstrecourt. Fils de Marguerite Absolons. Il fit son testament le 24-12-1506 à Vilvorde (Voir l'article Généalogie de BOURGOGNE).

Il épouse à Bruxelles en 1450 Jeanne de HORNES, fille bâtarde de Guillaume et de Hélène Gilloen. Dont :

  1. Philippe de Bourgoigne, ° Vilvorde en 1445, décédé sans alliance.
  2. Corneille.
  3. Marguerite,
  4. Charles, seigneur de Herlaer, Décédé à Vilvorde en 1535.
  5. Martin, décédé à Vilvorde le 25 juin 1529.
  6. Godefroid, ° Gand 1452, qui suit en XXII

 

XXII - Godefroid de Bourgogne

Seigneur d'Amerval et de Monstrecourt par relief du 7 avril 1536, pair du Cambraisis. Il épouse Jeanne de POIX, fille de Jean (ou Pierre) seigneur de Séchelles (alias Saneilles) et de Clairy et de Jeanne-Antoinette de Belloy, dame de Montigny-le-Romain (Voir l'article Généalogie de BOURGOGNE).

Dont :

  1. Charles, abbé de Cantimpré en Artois
  2. Philippe, dit Josse, seigneur d'Amerval,
  3. Catherine, dame de Monstrecourt.
  4. Antoinette, chanoinesse de Denain
  5. Marie, chanoinesse à Moustier, vivait encore en 1601..

Godefroid eut en outre pour maîtresse Jeanne de CRECY, dont :

  1. Gédéon, ° 1490, qui suit en XXIII

 

XXIII – Gédéon de Bourgogne

Fils bâtard de Godefroid de Bourgoigne et de Jeanne de Crécy, chevalier. Il épouse Jeanne de MEYERE ou SMEYERS.

Dont :

  1. Simon, qui suit en XXIV
  2. Philippe, prêtre
  3. Adrien, mort jeune
  4. Anne, vivante en avril 1566. Epouse 1° Anthonis OVERDATS, 2° Anthonis de CLERCQ

 

XXIV - Simon de Bourgogne

Décédé à Grammont le 31-3-1598. Il épouse Jacqueline ROUSSEAU, fille de Jean (?), Trésorier du duc de Clèves ; décédée le 2-12-1606. Dont il eut trois enfants :

  1. Jacques, décédé le 11-10-1617, échevin d'Enghien. Il épouse Jeanne CARLIER.
  2. Simon-Nicolas, Receveur général d'Enghien, Echevin d'Enghien, décédé le 27-9-1621 à Enghien. Il épouse Anne ROBIN décédée le 21-11-1623.
  3. Jeanne, qui épouse avant 1586 Jean PAPELEU, échevin, mayeur, bourgmestre de Marcq. Ancêtre le la famille MEURS : voir généalogie PAPELEU(X).
Pas de commentaires
Poster un commentaire
Nombre d'internautes
ayant visités le site :
Thème Hurilam1.1
 
Vous apprécieriez mieux ce site si votre écran est en résolution minimum de 1024x768
Thème Hurilam1.1
Page générée en 0.058 secondes avec 16 requetes