Site Piret-Meurs
  Vendredi 20 avril 2018 - 01:26
Famille Piret-Meurs

  Accueil  |   Piret-Magazine  |   Administration  |   Livre d'or  |   Liens  
Menu général

Puce Histoires
Puce Généalogie
Puce Evénements
Puce PiretMagazine
------------------
Puce Galerie Privée
Puce Galerie Photo
Puce Contacts
Puce FAQ
------------------
Puce [Ancien Blog]

Multi-recherche

Index des articles > Piret-Magazine n°82 > Crayon généalogique HOLOFFE

Crayon généalogique HOLOFFE
Version pour impression !

Crayon généalogique HOLOFFE

Octavie Holoffe, épouse de Maximilien Croône, était la maman de Colette Croône, épouse d’Alfred Piret, et donc la grand-mère d’Adolphe Piret. Nous possédons une belle photo d’Octavie Holoffe, qui a une petite histoire que m’a racontée Flora le jour où elle me l’a donnée : elle se trouvait chez Louis Piret, à Sauvenières, sous un verre épais à bords biseautés. Flora l’avait un jour rangée dans un tiroir. Adolphe Piret s’en est aperçu à sa première visite et lui a dit : « si c’est pour la cacher ou la jeter, donnez-la moi ! » Il y tenait.

 

I – François HOLOFFE

Né vers 1690.

Dont :

  1. Pierre Joseph, baptisé à Nivelles le 17 avril 1716, qui suit en II
  2. François Joseph, baptisé à Nivelles en 1718, décédé à Nivelles le 5 septembre 1794. Marié avec postérité.
  3. Philippine, baptisée à Nivelles en 1720, décédée à Nivelles le 2 novembre 1780.

 

II – Pierre Joseph HOLOFFE

Fils de François Holoffe. Baptisé à Nivelles le 17 avril 1716 (note 1), y décédé le 7 juillet 1789 (note 1). Il épouse à Nivelles le 3 avril 1742 Marie-Joseph LERMINIAU (note 2) ou LERMIGNEAU.

Dont :

  1. Guillaume, baptisé à Nivelles en 1743 (note 3)
  2. Nicolas, baptisé à Nivelles en 1745 (note 4)
  3. François, baptisé à Nivelles le 26 janvier 1749, y décédé le 12 janvier 1826 âgé de 78 ans. Menuisier, rue du Wichet. Il épouse Marie-Françoise WARLUS, dont :
    3.1. Jean Baptiste, né à Nivelles le 23 avril 1791, tisserand. Il épouse Joséphine TOLBECQUE, dont 10 enfants.
    3.2. Jean-Charles né à Nivelles le 6 floréal an cinq. Il épouse Catherine (DE)MARBAIS, dont 7 enfants.
    3.3. Marie Rose, dentellière, dont :

    3.2.2. Paul, né à Nivelles le 21 Thermidor an 8 (la mère a 18 ans)

  4. Jean Baptiste, baptisé à Nivelles le 31 mai 1761, notre ancêtre, qui suit en III.

Notes :

1/ Selon les tables des Registres Paroissiaux seules accessibles, les actes n’ont pas été vus puisque les registres ont disparu dans l’incendie de Nivelles en 1940.
2/ Deux dates possibles pour le décès, selon les tables des RP : soit le 6 mai 1764, soit le 6 septembre 1794.
3/ Source : Pierre Legrand, données sur l’Internet
4/ Nicolas Joseph HOLOFFE (décédé en 1796 ?), qui épouse en 1750 Marie-Françoise LERMIGNEAU, est plus que probablement frère de Pierre Joseph. Dont :

a) certainement :

  1. Jean Joseph, baptisé le 10 août 1755, cultivateur à Libre Sur Sambre, journalier au mariage de sa fille Marie Philippine. Décédé en 1812. Il épouse à Nivelles le 19 janvier 1790 Marie Catherine DUBOIS, décédée en 1814, dont :

    1.1. Rosalie Joseph, née à Nivelles le 6 fructidor an 7 (témoin de la déclaration Marie Louise Dubois, fileuse, faubourg de Soignies)

    1.2. Marie Joseph Ghislaine, née à Nivelles le 1 pluviose an 5 (témoins : Louis Joseph Dubois, cultivateur, et Marianne Philippine PAINBLANC, 50 ans, du faubourg de Soignies). Journalière au Bois-de-Nivelles. Elle épouse à Nivelles le 19 mai 1817 Jean Baptiste GODEAU, né à Houtain le Val le 26 octobre 1793, sabotier à Thines, fils de Jean-Baptiste, de Thines et de Marie Aldegonde Wayet.

    1.3. Marie Philippine, née à Nivelles le 5 janvier 1792. Elle épouse à Nivelles le 4 juin 1813 Georges Antoines THABURIAUX, garde forestier, né à Glabais le 1 octobre 1780, demeurant à Genappe, fils de Pierre Joseph, jounralier, né à Bousval, et de + Jeanne Joseph Valcques.

b) Probablement :

  1. François Joseph, baptisé le 27 avril 1753 (et + en 1794 ?)
  2. Jean-Baptiste, baptisé le 18 août 1765

III – Jean-Baptiste HOLOFFE

Fils de Pierre Joseph et Marie Joseph LERMINIAU, baptisé à Nivelles le 30 mai 1761, y décédé le 26 septembre 1826, ouvrier de campagne (acte de mariage de sa fille Marie Joseph), cabaretier (acte de décès).
Il épouse en premières noces à Nivelles le 25 novembre 1783 Marie Alexandrine DUBOIS, décédée à Nivelles le 9 mars 1794, fille (sans doute) d’Emmanuel Joseph DUBOIS et Anne Philippine PAINBLAN (note 1). Dont :

  1. Marie Joseph, née à Nivelles le 28 novembre 1784. Elle épouse à Nivelles le 19 avril 1806 Louis François Lermigneau, 24 ans, né à Nivelles le 9 juillet 1782, ouvrier de campagne, fils de Charles Joseph et Françoise Stevens.
  2. Dieudonné, baptisé à Nivelles le 26 mai 1787, y décédé le 1er mai 1873, sans alliance.
  3. Mathieu Ghislain, né et baptisé à Nivelles le 8 août 1788, notre ancêtre, qui suit en IV.
  4. Julie Ghislaine, née à Nivelles en 1791, décédée à Nivelles le 26 ventose an 9, âgée de 10 ans
  5.  (Marie) Françoise Ghislaine, baptisée à Nivelles le 4 mai 1792

Jean Baptiste épouse en secondes noces à Nivelles le 10 pluviose an 7 (il a 37 ans, il habite Faubourg de Libre sur Sambre) : Marie Joseph Ghislaine GUARITTE, née à Feluy le 23 juin 1770, fille de François Joseph, tailleur de Pierre (63 ans) et de Marie Alexandrine ANTOINE de Feluy. Servante, domiciliée à Bornival au moment du mariage. Parmi les témoins, il y a Marie Louise Dubois, fileuse, 24 ans, « belle sœur ». Il ne semble pas y avoir eu de descendance de ce second mariage.

 

Note généalogique DUBOIS

Au second mariage de Jean-Baptiste Holoffe, figure un témoin, Marie-Louise Dubois, qualifiée de « belle-sœur ». Elle était sans doute la sœur de (Marie) Alexandrine. Marie-Louise est la fille d’Emmanuel Dubois. De même, c’est Joseph Dubois, cultivateur, qui déclare le décès de sa nièce Julie, fille de Jean-Baptiste et Alexandrine Dubois : c’est sans doute Louis-Joseph, un frère.

Emmanuel DUBOIS

Il épouse à Nivelles le 11 (ou 18) juillet 1756 Anne (ou Marie) Philippine PAINBLAN. Tous deux décédés à Nivelles avant le 13 nivose an 10.
Dont, baptisés à Nivelles :

  1. (Marie) Alexandrine, le 11 décembre 1758, décédée à Nivelles le 9 mars 1794, notre ancêtre, épouse de Jean-Baptiste HOLOFFE.
  2. Marie Louise Joseph, le 6 mars 1773. Elle épouse à Nivelles le 13 nivose an 10 Philippe Joseph AVARTE, né à Nivelles le 21 février 1771, garçon meunier, fils de + Christian Avarte et + Françoise Lanniau.
  3. Louis Joseph, né à Nivelles le 18 novembre 1776, cultivateur. Il épouse à Nivelles le 3 prairial an 10 Rosalie Ghilinne (sic) BARDIAU, née à Feluy le 9 octobre 1777, fille d’Adrien et Marie Aldegonde Chapelle.
  4. Et sans doute d’autres, pour lesquels il faudrait parcourir les registres d’Etat Civil.

 

Notes :

  1. Déduction à partir de Marie-Louise Dubois, qui est qualifiée de « belle-sœur » et qui est témoin au second mariage de Jean-Baptiste. 

IV – Mathieu HOLOFFE

 

Mathieu Ghislain, fils de Jean-Baptiste et Alexandrine Dubois, né à Nivelles le 8 août 1788, y décédé le 21 mars 1862. Journalier lors de son mariage, jardinier au faubourg de Charleroi section 7 (Bois-de-Nivelles) (note 1).
Il épouse à Nivelles le 30 octobre 1822 Marie Françoise HARCQ, née à Thines le 29 septembre 1789, y décédée en décembre 1872, cuisinière ; fille de Nicolas Harcq et Marie Joseph COULON. Dont :

  1. Marie Josèphe, née à Nivelles le 19 août 1823, y décédée le 12 janvier 1842, âgée de 18 ans.
  2. Dieudonné, né à Nivelles le 21 janvier 1826, y décédé le 12 novembre 1892, jardinier, domicilié à Baulers (note 2). Il épouse à Nivelles le 11 mai 1853 Marie-Sophie  DOLINCKX, ménagère, née à  Petit-Enghien le 17 novembre 1824, décédée à Nivelles le 23 janvier 1891 (chemin Coparty), maraîchère, fille de François et Séraphine LEDUC. Dont :

    2.1. Célina Ghislaine, née à Baulers le 19 octobre 1853, y décédée le 12 avril 1857

    2.2. Marie Ghislaine, née à Baulers le 14 août 1856, y décédée le 17 avril 1857, quelques jours après sa sœur.

    2.3. Jules Armand Ghislain, né à Baulers le 25 février 1858 (note 3).

  3. Octavie, née à Nivelles le 25 juillet 1828, y décédée le 26 décembre 1917, notre ancêtre, épouse de Maximilien CROONE, ancêtre PIRET, qui suit en V.
  4. Alexandrine, née à Nivelles le 23 mars 1832.

Notes :

  1. Selon l’acte de décès d’Alexandrine Dubois.
  2. Dieudonné est témoin au second mariage de sa sœur Octavie avec François Lavianne.
  3. Jules est témoin au mariage de sa cousine Colette Croône (il a 23 ans en 1881). Son parrain est François Lavianne

 

V – Octavie HOLOFFE

Fille de Mathieu Holoffe et Marie Françoise Harcq, née à Nivelles le 25 juillet 1828, y décédée le 26 décembre 1917, jardinière.

 

Elle épouse en premières noces, à Nivelles, le 21 juillet 1853, Maximilien CROONE, cultivateur, né à Baulers le 11 juin 1826 et décédé à Nivelles le 4 décembre 1855, fils de Maximilien et Amélie LAERMANS. Dont :

  1. Colette Ghislaine, née à Nivelles le 7 juin 1854, y décédée à la ferme de La Loge (hameau Saint Pierre) le 9 mars 1907. Epouse d’Alfred PIRET.

 

Elle épouse en secondes noces à Nivelles le 11 février 1857, à sept heures du soir, François Joseph LAVIANNE, journalier, né à Nivelles le 21 février 1828, y décédé le 6 février 1909, fils d’Adrien Lavianne (+ Nivelles le 1 juillet 1830) et de Marie Elisabeth BOSSART, ménagère. Dont, nés à Nivelles :

  1. Célina Henriette Ghislaine, le 21 décembre 1857, décédée à Nivelles le 16 juillet 1938. Sans alliance.
  2. Maria Dieudonnée Ghislaine, le 29 mai 1859, décédée à Nivelles le 19 mai 1933. Sans alliance.
  3. Jules Ghislain, le 5 janvier 1861, décédé peu de temps avant la guerre de 1940. Epouse à Monstreux le 7 janvier 1890 Alexandrine Lecrignier. Fermier à la Cense du Laid Patard à Nivelles. Dont :

    4.1. Maria, décédée en 1958. Elle épouse Auguste POURBAIX. Fermiers à Gouy. Dont une petite fille qui ne vivra pas longtemps. 

    4.2. Vital, né à Nivelles le 22 décembre 1892, y décédé au Laid Patard le 31 mai 1937. Il épouse Jeanne JEANFILS de Liberchies. Sans postérité.

  4. Odile, le 2 décembre 1862, décédée à Solières le 1er janvier 1954. Elle épouse Jules DUBOIS, né à Nivelles le 15 juillet 1865, décédé à Fayt-lez-Manage le 27 novembre 1944, fils de Loup-Venant Dubois et Elisabeth Chantrenne. Dont :

    5.1. Pierre, né à Houdeng-Goegnies le 8 septembre 1890, ordonné prêtre à Tournai le 10 août 1913, brancardier et aumônier militaire en 14/18, Moines à Saint Sixte Westvleteren sous le nom de Père Albéric, décédé à Louvain le 12 juin 1963.

    5.2. Marthe. Décédée après 1965. Sans alliance.

    5.3. Germaine. Elle épouse Louis MOORS, fils de Paul et Mélanie Joachim, Dont Paul et Ghislaine, tous deux mariés avec postérité.

    5.4. Octavie, née à Bois d’Haine en 1896, décédée à Bruxelles le 4 décembre 1964. Elle épouse Arsène BRIART, né le 31 octobre 1888 et décédé à Bruxelles le 15 janvier 1952. Dont Odile, née le 13 septembre 1927, toujours en vie en 2010, sans alliance.

    5.5. Joseph, né à Bois d’Haine le 22 novembre 1898, décédé à Villers-sur-Lesse le 25 avril 1946. Il épouse en 1921 Germaine SEUTIN. Dont Jean, marié, avec postérité.

    5.6. Louis, né à Fayt-lez-Manage le 30 septembre 1901, décédé à Louvain le 27 novembre 1941. Il épouse Lucienne DELREZ. Dont : Marcelle, née le 10 janvier 1927, décédée à l’âge de 6 ans, et Renée, née le 5 janvier 1930, épouse d’Adolphe BERTRAND, dont 10 enfants.

  5. Adolphe Louis Ghislain, le 21 avril 1865, décédé à Nivelles le 5 décembre 1910. Sans alliance.
  6. Elisa Célina Ghislaine, le 15 janvier 1868, décédée à Nivelles le 23 mai 1871, âgée de 3 ans.

 

Notes HOLOFFE :

  1. Grand-mère Holoffe est allée vivre avec Célina et Maria Lavianne. Père était en colère contre Alexandre (qui est cet Alexandre ?) parce que la fortune des Lavianne était de Holoffe, et tous n’ont pas eu leur part. Les terres de cousine Octavie (Briart Dubois) venaient de là. Grand mère Holoffe avait une chambre dans la cuisine, vers le jardin, et portait un chapeau « comme Poldine », plutôt une coiffe, quelque chose comme une auréole avec des tulles et des rubans. Les Lavianne avaient une ferme au faubourg de Charleroi, avec des terres au panier vert. Avant 1914, Célina et Maria pouvaient vivre de leurs revenus ! (Témoignage de tante Colette Piret).
  1. Des témoignages familiaux disent que les Holoffe occupaient la ferme de Grand Peine. Oncle Alfred Piret parle de « Mon oncle Batisse à la ferme de Grand Peine », et Tante Odile Piret parle d’un élevage de chevaux important à la ferme de Grand Peine, « on parlait de l’élevage Holoffe ». Je n’ai pas pu vérifier jusqu’ici.
  1. Georges Willame a écrit un récit, El poûrtchî d’ « Grand’ Peine », avec pour héros un « cinsî » de Grand Peine surnommé « Pierre Proute ». Paru dans Wallonia, T. IX, 1901, pp. 136 à 142. Etait-ce un Holoffe ?
Pas de commentaires
Poster un commentaire
Nombre d'internautes
ayant visités le site :
Thème Hurilam1.1
 
Vous apprécieriez mieux ce site si votre écran est en résolution minimum de 1024x768
Thème Hurilam1.1
Page générée en 0.048 secondes avec 16 requetes