Site Piret-Meurs
  Mercredi 26 septembre 2018 - 08:46
Famille Piret-Meurs

  Accueil  |   Piret-Magazine  |   Administration  |   Livre d'or  |   Liens  
Menu général

Puce Histoires
Puce Généalogie
Puce Evénements
Puce PiretMagazine
------------------
Puce Galerie Privée
Puce Galerie Photo
Puce Contacts
Puce FAQ
------------------
Puce [Ancien Blog]

Multi-recherche

Index des articles > Piret-Magazine n°95 > Crayon généalogique MOREAU n°2

Crayon généalogique MOREAU n°2
Version pour impression !

Crayon généalogique MOREAU

Le patronyme Moreau est fort répandu autour de Nivelles et, apparemment, partout ailleurs, en Belgique comme en France. Il intervient plusieurs fois dans la généalogie MEURS.

Le crayon généalogique MOREAU n° 1 concerne une famille importante de Feluy et Bornival, qui devient ancêtre MEURS par Adrien LEJOUR. Une ébauche a été présentée dans le n° 23 de Piret Magazine, version écrite. Il y était notamment mis en évidence des ancêtres communs aux Meurs et aux Tamigneaux : les DELAMOTTE. Il en est encore question dans l’article « Les maisons d’Amélie Lejour et Vincent Meurs., voir Piret Magazine n° 93, octobre décembre 2012.

Le crayon généalogique MOREAU n° 2 présenté ici concerne une famille de Ittre et Monstreux qui devient ancêtre MEURS de deux façons :
1°/ par l’alliances avec la famille LE HOY, alliée à son tour aux GREER, dont Jeanne Rosalie Gréer, épouse de Jean-François Meurs de Ronquières.
2°/ par l’alliance avec Michel LEJOUR, arrière-grand-père d’Adrien Lejour, dont il est question ci-dessus. 

Le crayon généalogique n° 3 concerne une branche Moreau de Seneffe, dont tout proche, qui figure parmi les ancêtres MAINIL et donc la branche MEURS d’Obaix.

À Ittre et à Monstreux, on trouve le plus souvent la graphie MOREAU et aussi, moins fréquemment, MOUREAU. A Feluy et Arquennes, on trouve plus souvent MORIAUX ou MOURIAUX.

 

I – Adrien MOREAU

Il épouse Anne LE CHARLIER, d’Ittre. Les deux ne vivaient plus le 22 août 1647. Dont :
  1. Jacqueline, qui épouse Jean LE HOY, Censier des Merles, fils de Remy et Jeanne de Faulcuez. Voir crayon généalogique LE HOY (à paraître) : Jean Le Hoy et Jacqueline Moureau sont ancêtres Meurs par la descendance Gréer.
  2. Jan, qui épouse Adrienne LEGRAIN.
  3. Remy. Demeurant à Virginal le 30 mai 1612. Echevin de Samme, mayeur de Virginal et 1621 (11-10-1621 Samme).
  4. Anne, épouse de Jan Dubois, décédée avant le 12 février 1629.
  5. Adrien, époux d’Isabeau LE HOY, ancêtre Meurs par les Lejour, qui suit en II.
  6. Anthoine, décédé sans enfant avant le 12 février 1629
  7. Catherine, épouse de Guillaume Goisse.

 

Anne Le Charlier devenue veuve épouse ensuite Louis MINNE, qui lui survit en 1647. Dont :
  1. Nicolas, qui épouse Anne De Faucquez, dont : 1) Anthoine, 2) Louis, 3) Jenne, qui épouse Michel Godau, 4) Marie, 5) Marguerite, épouse de Jean Seutin, 6) Adrienne, née à Ittre le 29 janvier 1636 (ss Philippe Du Gailly et Adrienne Minne). Elle épouse Jean Le Mechier.
  2. Anthoine
  3. Adrienne, épouse de Jean Caresme
  4. Marie, épouse d’André Tamineau

 

Annexes :

  1. Cahiers Van Genechten, Ittre 99, 6 novembre 1647, Antoine Minne, Jean Caresme avec Adrienne Minne sa femme, André Tamineau avec Marie Minne sa femme, Antoine Minne, fils de Nicolas Minne, pour lui et Louis, Jenne, Marie, Marguerite et Adrienne Minne, ses frères et sœurs, avec Antoine Gouart son beau-père et Anne de faulcué sa mère; par le trépas de feu Anne le charlier, leur mère et grand mère respectifs : ont fait partage entre eux et les enfants et héritiers feu Adrien Moreau, 1er mari de ladite Anne le charlier. Louis Minne est leur père et grand père respectif. Réalisé 6 novembre 1648.
  2. VG, Bornival 1 juin 1627 (acte 165), Louis Minne et Anne le charlier son épouse ont reçu de Pierre du Tillieux les deniers capitaux d'une rente de 8 florins.

 

II – Adrien MOREAU

Ou Andrien, ou parfois André. Fils d’Adrien Moreau et Anne LECHARLIER. Cité à Monstreux en 1601, 1619, 1621 (1). Cité en 1629 à propos de la cense de l’abbaye. Décédé avant ou en 1643 (date du partage entre les enfants). Epoux d’Isabelle LE HOY, fille de Remy Le Hoy et Jeanne de Faulcuez, d’Ittre, dont (2) :

  1. Remy, époux d’Anne Wassenair, qui suit en II
  2. Anne, épouse de Jan Lengelle, cités en 1645, 1648 et 1649 (3)

Et peut-être :

  1. Paul (4)

 
Notes :

  1. Adrien Moreau : VG II, 21 mai 1621 : Adrien Moreau plaide devant les échevins de Bornival contre Philippe de Faulcuez pour 141 florins 9 patars 18 deniers procédant de despens (et) taxes. On déclare ses maison vendibles.
  2. André Querton note comme enfants : Adrienne, Louis, Jan et Remy. Je ne trouve pas trace d’Adrienne, Louis et Jean dans les greffes de Bornival ou Monstreux.
  3. Anne Moreau et Jan Lengelle : 1°/ VG VIII, Bornival, p.10, 17 août 1645. Guillaume Dartevelle contre Jan Lengelle et sa femme Anne Moreau espeuze audit Jan Lengelle. On s'accorde à payer les 200 florins en 2 termes. 2°/ VG Ittre 31 juillet 1649, Jan Lengelle et Anne Moreau sa femme par la mort d'Adrien Moreau et Isabeau le Hoy, leurs père et mère, lui était succédé une rente de 13 florins.
  4. Paul Moreau. C’est ce qu’on pourrait comprendre des deux actes suivants : VG 41, 1693, qui cite : « Remy et son frère Paul Moreau ». VG VIII p.30, 1670 : Item pour avoir livré son cheval à Paul Moreau alors qu'il at servi de guide, 12 sols

 

III - Remy MOREAU

Fils d’Adrien et Isabelle LE HOY. Il est le fermier de la Cense de l’Abbaye à Monstreux (1). Il fait renom de cette cense en 1637, et c’est Jean Pède qui la reprend (2). En 1631, Remy et son épouse prennent en arrentement une maison dite « La Rose » à Monstreux (3) où il va habiter (4). En 1646, il achète la dite Maison et « brassine » (5). En 1647, ils acquièrent un pré appartenant aux héritiers d’Eustache Lefèbvre (6). Remy avait également acquis deux bonniers de terre de Jacques Bertau (7). Il semble qu’il ait bientôt revendu « La Rose » à Claude Piret ou sa veuve, mais qu’il continue de l’occuper (8). Il est cité dans des procès dans les greffes scabinaux de Bornival (9). Il est encore vivant en 1669, lorsque le mayeur le cite avec ses deux fils Paul et Jean dans une affaire (10). Il est peut-être encore vivant en 1693 : dans ce cas, il avait un frère nommé Paul (11). Il est décédé avant 1698, date du partage entre les enfants (12).

 

Il épouse Anne WASNAIR(E). Dont, baptisés à Monstreux :

  1. Jean, dont je ne trouve pas trace dans les tables des Registres Paroissiaux de Monstreux, mais qui est cité le premier parmi les frères et sœurs dans l’acte de partage en 1698 (12). Notre ancêtre, qui suit en IV.
  2. Paul, baptisé à Monstreux le 25 octobre 1632. Décédé avant 1708, époux de Marie CAIMAN, ou KAIMAN, dont il a 6 enfants. Qui suit en IV bis.
  3. Gertrude, baptisée à Monstreux le 7 mai 1634 (13).
  4. Remi, baptisé à Monstreux le 30 mai 1639, cité comme curé de Genly dans le même acte que sa sœur Michelle Moreau en 1680, et dans un acte de 1690 avec son frère Paul (14).
  5. Michelle, baptisée à Monstreux le 25 janvier 1643. Epouse 1° de Nicolas DELMARCQ, et 2° de Robert VAN SUISSE (15). Dont (16) :
  6. 5.1. Marie Anne, épouse de Jérôme RINGELLER, Bruxelles.

    5.2. Marie Françoise, décédée avant 1705, dont hérite sa sœur Marie Anne

    5.3. Marie Joseph, épouse de Jean LECLERCQ, dont Martin.

 

Notes :

  1. 23 septembre 1633, Remy Moreau, censier, demeurant à la cense de l’abbaye à Monstreux ; 28 août 1634, Remy Moureau et Anne Wassenaire sa femme sont tenus et redevables audit remontrant Paul de Juzaine, comme receveur de l’hôpital St Nicolas, pour avoir tenu en ferme la Cense de l’abbaye à Monstroeulx, 1502 florins 2 sols 8 deniers ; pour lesquels il n’a donné aucune caution : Juzaine demande de pouvoir mettre ses bestiaux soulz sequestre, et prise de corps pour recouvrer le paiement de ladite somme : VG Monstreux III, p. 30. Le 9 septembre 1633, Remy Moreau, censier à Monstreux, doit à Jean Canelle 14 livres de gros et demy (6 florins pour la livre et 20 sols le florin) pour un cheval hongre… qu’il promet de payer à la Toussaint et Noël par moitié. Actes 228 et 229, vol. 1153. VG Monstreux I, p. 23 et VG Monstreux II p. 29.
  2. VG 114, 1637, Remy Moureau fait renom de la cense de l’abbaye à monstreux. C’est Jean Pède qui reprend. VG VIII, p.4, 15 avril 1638, cite encore Remy Moureau.
  3. Le 31 mars 1631, Pierre Allart et Gertrude del Housier sa femme a mis à rente à Remy Mouriaux une maison etc. pour 19 florins de rente (acte 108 vol 1153 : VG Monstreux I p. 18, idem VG Monstreux II p. 15. Le 14 juillet 1634 Remy Moreau et Anne Wassenaire sa femme ont donné en arrentement une maison à Hubert Bardeau et son épouse Françoise Waulthy, acte 136 vol 1153, VG Monstreux II p. 19.
  4. Le 26 avril 1641, Guill Delwarde fait passer en arrentement perpétuel un jardin tenant aux héritages où réside Remy Moureau… VG Monstreux p.25.
  5. Le 25 avril 1646, Remy Moreau acquiert la brassine nommée la Rose pour 50 florins, VG Monstreux I p. 23. Le 7 may 1648, Remy et Anne vendent une rente sur leur maison, brassine, usine, estable, jardin, houblonnière nommée la Rose, et un pré acquis des héritiers d’Eustache le Fèbvre et Waudru Queron, VG Monstreux I p. 24. Le 14 juin 1647, Remy Moreau et Anne Wasnaire ont constitué une nouvelle rente sur un pré qu’il a acquis d’Eustache le fèbvre et Waudru Queron… VG Monstreux I p. 24.
  6. 1647, Remy Moreau achète un pré pour 16 pistoles et demi, VG Monstreux I p. 27.
  7. Le 16 août 1652, La vefve Claude Piret, mariée nunc à Giry Waultier fait passer en louage l’héritage maison et houblonnière nommé la Rose occupée par Remy Moreau… personne n’est comparu : VG Monstreux I p. 25. Le 7 septembre 1652, Géry Waultier et jenne de Silly sa femme avaient mis à louage les biens Remy Moreau… VG Monstreux I p. 25.
  8. Remy Moreau avait acquis deux bonniers de terre de Jacques Bertau… on en reparle le 1 août 1671 : VG Monstreux I p. 36.
  9. Le 15 avril 1638, Remy plaide contre Nicolas le Charlier pour 15 florins de marchandises vendues et livrées (VG VIII p. 4).
  10.  Le nom est écrit MOUREAU. Le 17 janvier 1669, le mayeur contre Remy, & Paul et Jean Moreau ses deux fils (VG VIII, p. 27).
  11. VG 41, 1693, cite Remy et son frère Paul Moreau. VG VIII p.30, 1670 : Item pour avoir livré son cheval à Paul Moreau alors qu'il at servi de guide 12 sols.
  12. VG 45, 1698, Jean, Paul, Michelle et Remy Moreau, frères et sœurs ; et encore plus loin : Paul et Jean Moreau. 12 bis ) voir également généalogie Cogneau par Gh. Vanderick, p. 91.
  13. Gertrude Moreau : on trouve dans les tables des registres paroissiaux de Monstreux le décès d’une Gertrude Moreau le 5 octobre 1719 ; mais alors, pourquoi n’est-elle pas citée dans l’acte de partage de 1698 ? Elle est marraine d’Abraham Dechèvre, fils de Jean Antoine et Jeanne Bertau, baptisé à Arquennes le 16 février 1674.
  14. Paul Moreau, commis de Remy Moreau, pasteur de Genly, paie la rente qu’ils ont sur 7 journles de prairie venant d’Ignace Tilman : VG Monstreux II, p. 43.
  15. Cf. VG Monstreux p. 42 acte 695, p. 61 actes 1703 et 1705.
  16. Cf. VG Monstreux III, p. 2, acte du 2 avril 1705.

 

IV - Jean MOREAU

Fils de Remy Moreau (1) et Anne Wasnaire. Echevin de Monstreux le 9 avril 1698 (2). Epoux de Marie PAREE, fille de Martin Parée (3) et Agnès Parmentier. Il fut propriétaire de la ferme « Barette » à Bornival (4). Cité en 1651 et 1655 (5). Le 10 octobre 1693, le fermier de l’abbaye lui fournit un cheval… qu’il conduira sans doute à Bruxelles, réquisitionné par son altesse (6).  Ils sont toujours vivants en 1686 (7).
Dont :

  1. Françoise (8), qui épouse Michel Lejour (voir généalogie LEJOUR)

 

Notes :

  1. VG VIII, p. 27, 17 janvier 1669, le mayeur contre Remy, & Paul et Jean Moreau ses deux fils. Il est cité le premier avec ses frères et sœurs en 1698 : cf. VG VIII.
  2. VG Monstreux II p. 43.
  3. VG VIII 21 février 1669. Feu Martin Parée avait pour héritiers Jan Moreau, Remy Parée et Jerosme Daras, -Melchior Satreau était leur beau frère.
  4. VG, acte 73, 15 décembre 1718 : l’héritage Barette comprenant 5 bonniers de prairie et 5 journaux de terre  lui a appartenu. Il venait de son beau-père Martin Parée. Cette ferme se trouve non loin du Croiseau.
  5. VG VIII, 16 novembre 1651, il plaide contre Martin Parée (son beau-père !) pour le paiement de 8 ½ florins de rente de convenance de mariage à lui promise. VG VIII p. 18, le 14 octobre 1655, c’est Jan Bocqueau qui plaide contre lui pour 28 florins de bière vendue.
  6. VG Monstreux III p. 39.
  7. VG (III) 21 mars 1686. Jean Moreaux et sa femme Marie Parée donnent le titre clérical d'une rente de 70 florins à Jean Baptiste des Eaux, à prendre et recevoir sur deux certaines prairies maison et jardin contenant ensemble environ 4 bonniers, sous Bournival. Fait à Nivelles, résidence du notaire Nicaise h(enry) Semal (mayeur de Bornival).
  8. Je trouve une Françoise Moreau qui assiste Marie Joseph Darquenne à être marraine à Feluy en 1725 de Marie Joseph Guillaume, fille de Jean Joseph Guillaume et Marie Catherine Delalieux

 

IV bis. Paul MOREAU

Paul, baptisé à Monstreux le 25 octobre 1632. Décédé avant 1708 (1). Il se rend coupable de vol avec violence et effraction contre un certain Férinade, protégé du curé (2). Il épouse Marie CAIMAN, ou Kaiman, veuve de Philippe-Jacques LEROY, dont elle avait deux filles, Marie-Adrienne et Isabelle (3). Elle est toujours en vie en 1710 (4). Paul Moreau et Marie Kayman ont eu 6 enfants, qui apparaissent dans un acte du 18 avril 1712  (5), à savoir :

  1. Guillaume : cité en 1701 (3) et 1712 (5). Epoux de Jenne CHABEAU. Il est décédé avant décembre 1708 (6). Elle est décédée avant le 2 mars 1725 (7). Guillaume et sa femme prennent en arrentement le Grand Jansart (8). Dont :

    1.1. Nicolas, ne vivait plus en 1731 (9). Il épouse à Bornival en février 1725 (tt Bartholomé Moreau et Jean Baptiste Tamineau) Marguerite le Droit ou LEDROIT (10). Il hérite du Grand Jansart avec ses frères (11).

    1.2. Bartholomé ou Barthélémy. Décédé avant 1786 (12). En 1725, il récupère ce que son frère Nicolas a vendu sur le grand Jansart, qui contient 10 bonniers, et il crée une nouvelle rente (13). Habitant Monstreux, près de la maison dite « Mille Pensées » (14). Il épouse 1°/ Dlle Tamineau citée en 1725 (15), 2°/ Catherine MINNE, dont une fille, Marie Joseph ; 3°/ à Monstreux le 15 janvier 1734 Christine Montoisy, avec laquelle il achète « Crèvecoeur » aux héritiers de Jan Bricman et Marie Joseph Moriaux, sa sœur (16).

    1.2.1. Marie Joseph, baptisée à Monstreux le 12 décembre 1725, fille de Catherine Minne.

    1.2.2. Etienne, cité le 1 avril 1778 (17)

    1.2.3. Pierre Joseph André, le 29 février 1734. Il épouse à Bornival le 22 février 1767 Barbe GAUDY (témoins : Michel Joseph Montoisy et Paul Joseph Moreau). Il est décédé à Bornival le 22 septembre 1782. Barbe Gaudy était veuve de Remi Bolemberg. Tous les deux sont déjà décédés en 1794. Dont :

      1. Albertine Joseph, baptisée à Bornival le 8 mai 1768 (ss Jean Joseph Gaudi et Christine Joseph Montoisi)
      2. Albertine Joseph, baptisée à Bornival 13 octobre 1769 (ss Albert Batriaux et Marie Françoise Joseph Dehoux), épouse de Jan Baptiste Devillé (18) Ils demeurent à Arquennes.
      3. Emmanuel Joseph, baptisé à Bornival le 12 octobre 1771 (ss Emmanuel Joseph Lambert et Marie Catherine Darras)
      4. Marie Françoise, baptisée à Bornival le 18 juillet 1776 (ss Adrien Lejour et Marie Françoise Darras)

    1.2.4. Marie Christine Joseph, baptisée le 7 novembre 1736.

    1.2.5. Marie Joseph, née à Monstreux vers 1737, décédée à Monstreux le 18 octobre 1809, 72 ans, épouse de Paul DEHOUX.

    1.2.6. Marie Marguerite, épouse de Bauduin Joseph TRIGALET  (19).

    1.2.7. Gilles Joseph, époux de Marie Gertrude PAYEN : ils ont une part dans leur maison et héritage près de la « Verte Tarte », et dans « Crèvecoeur » leur succédé par la mort de Barthélémy Moriau : 27 août 1789 (20).

    1.3. François.

    1.4. Probablement Marie Joseph, qui épouse 1°/ Jan Bricman, et 2°/ Nicolas Montoisy (Christine Montoisy, sa sœur, épouse Bartholomé Moreau).

  2. Philippe. Cité dans le testament de Paul Moreau époux Kaiman (21). Echevin de Grambais de 1718 à 1720. C’est probablement lui qui est marié avec Marguerite DE HOUX et qui habite Grambais (22).
  3. Jenne, épouse de Jean François LHOME. Ils figurent dans le recensement de Monstreux de 1709, p. 147. Cités dans le document de 1712 (note 5). Habitant Monstreux (23). Elle est citée décédée le 20 septembre 1731 (24). Dont une fille unique, Jenne Françoise. Jean-François L’home se remarie avec Marie Isabelle Van Ham (25).
  4. Anne Marie, épouse de Jean Joseph Cornet, citée le 20 septembre 1731, citée veuve le 4 juin 1735, mère de Gilles Joseph Cornet (26).
  5. Pauline, épouse de Jean Joseph RICHE (27).
  6. Marguerite, épouse 1°/ de Philibert MONCEAU, citée veuve déjà en 1712 ; 2°/ Anthoine DE CELLE ; 3°/ Bauduin TRIGALET (28).

Notes

  1. VG Monstreux III p. 5, 29 décembre 1708, « Marie Kaiman, vefve de Paul Moreau lègue à St Jan l’évangéliste 4 florins de rente pour 2 obits, etc. »
  2. VG VIII page 26, le 17 juillet 1667, devant le greffe scabinal : « Pierre Ferinade avait été mis il y a peu de jours en asseurance dans la maison du pasteur. Passé peu de jours, Jacq Hanicart, Paul Moreau, Pierre Minne et Jean-François Raspe se sont tant advancé que d’avoir forcé la maison du dit pasteur et y agresser et piller le dit Ferinade, et enlevé 30 sols d’argent, etc. ».
  3. Cf. Rif tout dju n° 448 de janvier 2005, p. 10, à propos de la Seigneurie de l’Ardennelle : « Le 14/05/1701, « devant la cour d’Ardennelle, Paul Moreau, à la requête de Marie Kayman, veuve Philippe-Jacques Leroy ; de Marie-Jeanne Kayman, de Jeanne Gaudy, épouse Joseph Decheff et de Jean Decheff, fait état des rendages et héritages de la Blocquerie, commençant en mars 1696 jusqu’en mars 1700, depuis que Guillaume Moreau, son fils, est entré dans la maison. Le rendage annuel est d’environ 70 florins. On notera que les prairies furent fourragées par les armées en 1696 et 1697. Le 13-04-1706, Jean-Baptiste Leroy, mambour de Marie-Adrienne et Isabelle Leroy, enfants de Philippe-Jacques Leroy et Marie-Adrienne Kayman, décédés, fait le retrait lignager de la maison et héritage dit la Blocquerie, vendue dernièrement par passement à Adrien Jubert. »
  4. Le 21 juillet 1710, Marie Kaiman vefve de Paul Moreau, avec Philippe Moreau son fils qui se fait fort pour ses frères et sœurs pour 248 florins reçus de Jean Charles Moulinvaux, pasteur à St Jean l’évangéliste : ils créent une rente sur le petit Gendarme : VG Monstreux III p. 3.
  5. « Guillaume Moreau, Philippe Moreau, Jean Joseph Cornet à titre d’Anne Marie Moreau sa femme, Jean Joseph Riche à titre de Pauline Moreau sa compagne, se faisant fort pour Marguerite Moreau, vefve de Philibert Monceau, tous héritiers de Paul Moreau et Marie Kayman leur père et mère, ont mis en arrentement à Jean François L’home et Jenne Moreau sa femme, une prairie de 2 bonniers, joindante à la rivière, d’autre au chemin du Sr, aux Jésuites et aux héritages dépendants du moulin pour 3 florins de rente, et aussi la rente de 4 florins pour les obits fondés par leurs respectifs père et mère à Saint Jan l’Evangliste… » VG Monstreux III, p. 5.
  6. Le 29 décembre, Jenne Chabeau fonde deux obits, pour elle et son mari, VG Monstreux III p. 5.
  7. Le 2 mars 1725, Nicolas et Bartolomé Moreau vendent leur part d’héritage : VG Monstreux III p. 8.
  8. Cf. VG Monstreux III p. 2, 18 février 1706. Idem VG Monstreux III 17 may 1714 : « Guillaume et Philippe Moreau, frères, pour 288 florins dont ils ont reçu la moitié… et leur beau-frère François L’home ». Idem VG Monstreux III p. 5, 18 may 1714 : « Guillaume et Jenne Chabaut sa femme versent 184 florins à Philippe Senez ou Serrez et Catrine Thérèse Hiernaut sa femme, pour une rente qu’ils reçoivent sur le grand Jansart ».
  9. Le 3 mars 1731, Marguerite Ledroit veuve de Nicolas Moreau frère à Bartholomé Moreau vendent … à Jean François Manfroid et Marie Marguerite Demaret, VG Bornival.
  10.  VG (Bornival) IV, 3 mars 1725, Nicolas Moreau et Marguerite le DROIT sa compagne (acte 125)  et Bartolomé Moreau son frère (acte 126).
  11.  « Nicolas Moreau et Marguerite le Droit sa femme ont vendu … sa part qu’il a avec son frère Bartolomé Moreau sur le grand Jansart comme il leur est succédé par la mort de Guillaume Moreau et Jenne Chabeau leur père et mère » : VG Monstreux III p. 8, 2 mars 1725.
  12.  On cite sa veuve le 14 novembre 1786, VG Monstreux III p. 19.
  13.  VG III Monstreux p. 8, actes du 2 mars, du 5 mars 1725. Il crée une rente sur le grand Jansart qui contient 10 bonniers (8 mars 1725). En octobre 1757, il éteint deux rentes sur le Grand Jansart, qu’il a hérité de ses parents, et il en crée une nouvelle : VG Monstreux II p. 33.
  14.  On cite la maison « Mille Pensées » comme joignant à Bartholomé Moriaux le 7 septembre 1744 : VG Monstreux II p. 37.
  15.  Cf. VG Monstreux III p. 8, 8 mars 1725 : « Bartholomé Moreau a reçu d’Adrien Joseph Jubert receveur de Nivelles 400 florins, pour lesquels il crée à son profit et pour sa femme Dlle Tamineau 20 florins de rente sur le Grand Jansart contenant 10 bonniers environ . Le 10 mars réalisé. »
  16. Cf. 23 juin 1769 et 3 juillet 1769, VG Monstreux II p.39 .
  17.  Estienne Moreau fils Bartolomé et Christine Montoisy a reçu 100 florins par lesquels il crée une rente sur la 6e partie d’une maison avec 6 bonniers dite le Grand  Jansart : VG Monstreux II p. 42. Le 15 janvier 1796, il rachète à sa nièce Albertine Moriau épouse de Jean Baptiste Devillé la part qu’elle a hérité de son grand-père : VG Monstreux III p. 22.
  18.  Cf. VG Monstreux III p. 21, 6 may 1793 et 2 avril 1794.
  19.  Ils créent une rente hypothéquée sur leur part dans la succession de Bartolomé Moreau, le 14 septembre 1781 : VG Monstreux II p. 43.
  20.  Cf. VG Monstreux III p.19.
  21.  Cf. VG 65, 1717.
  22.  Il a des droits sur la prairie dite Gendarme : « Philippe Moriau habitant de Grambais, a donné en rente … la prairie dite Gendarme, joindant la petite Rose et au grand Jansart et au chemin du Gendarme… » VG Monstreux III p. 7, 13 déc. 1721. Idem : VG Monstreux III p. 10, 19 janvier 1731. Idem : VG Monstreux III p.7, 13 décembre 1721.
  23.  Le 2 août 1723 ils ont reçu du Pasteur de ND Dieudonné Joseph Desmet 48 florins, somme pour laquelle ils ont créé 3 florins de rente, et ils obligent leur maison et 7 journels de prairie tenant à la prairie mouton : VG Monstreux III p.8.
  24.  Cf. VG Monstreux III p.11.
  25.  Cf. 19 octobre 1731, et 1 avril 1735, VG Monstreux III p.11 et 12.
  26.  Cf. extinction d’une rente, VG Monstreux III p.12.
  27.  « Pauline Moureau, femme de Jean Joseph Riche a vendu 9 florins de rente qu’elle avait à Monstreux, et cela pour 144 florins qu’elle a reçus de Jan Charles Moulinvaux, pasteur de St Jan l’Evangéliste. Philippe Moreau, son frère, a ratifié cet acte » : VG Monstreux III p. 7, 4 juin 1721.
  28.  « Margrit Moreau veuve Philibert Monceau vend une rente à Piere Tamineau… sur 2 bonniers mis en arrentement à Jan François Lhome » (VG Monstreux III, p. 6, 6 avril 1715). 2°/ citée comme épouse de Anthoine de Celle, acte du 20 septembre 1731, VG Monstreux III p.11. Le 20 octobre 1731, ils reçoivent les deniers capitaux d’une rente, VG Monstreux III p.11. 3°/ épouse de Bauduin TRIGALET, déjà décédé en 1786 (VG Monstreux III p.19).

Adrien MOREAU
X Anne LECHARLIER
+ avant 1647
Adrien MOREAU
X Isabeau LE HOY

sœur de
Jacqueline MOREAU
X Jean LE HOY
Remy MOREAU ° vers 1600
X Anne WASSENAIRE
Catherine LE HOY
X vers 1645 Nicolas GREER
Jean MOREAU ° vers 1630
X Marie PAREE
Nicolas GREER
X vers 1688 Anne SEUTIN ° 1661
Françoise MOREAU
X Michel LEJOUR
Jean Joseph GREER ° 1698
X 1719 Jeanne Catherine DIESBECQ ° 1708
(Jean) Mathieu LEJOUR
X 1711 Marie Jeanne BERNARD
Nicolas GREER ° 1739
X 1763 Marie Barbe MATTE ° 1738
Charles Joseph LEJOUR ° 1716
X Elisabeth LEFEBVRE ° 1716
Jeanne Rosalie GREER ° 1767
X 1793 Jean François MEURS ° 1758
Adrien LEJOUR ° 1755
X 1778 Marguerite DELALIEUX ° 1757
Marie Barbe LEJOUR ° vers 1782
Amélie LEJOUR ° 1809
X Vincent MEURS ° 1800
Maximilien MEURS° 1794
X Angélique DUBOSQUEILLE
Jean-Baptiste MEURS
X
Désirée MEURS
Jules MEURS
X Marie MAINIL
Pas de commentaires
Poster un commentaire
Nombre d'internautes
ayant visités le site :
Thème Hurilam1.1
 
Vous apprécieriez mieux ce site si votre écran est en résolution minimum de 1024x768
Thème Hurilam1.1
Page générée en 0.062 secondes avec 16 requetes