Site Piret-Meurs
  Samedi 17 f�vrier 2018 - 23:22
Famille Piret-Meurs

  Accueil  |   Piret-Magazine  |   Administration  |   Livre d'or  |   Liens  
Menu général

Puce Histoires
Puce Généalogie
Puce Evénements
Puce PiretMagazine
------------------
Puce Galerie Privée
Puce Galerie Photo
Puce Contacts
Puce FAQ
------------------
Puce [Ancien Blog]

Multi-recherche

Index des articles > Piret-Magazine n°97 > Crayon génalogique GREER - II à IV

Crayon génalogique GREER - II à IV
Version pour impression !

Crayon généalogique Gréer (suite)

Ancêtres Meurs et Godeau

 

 

I – Nicolas GREER

 

Voir article précédent

 

II - Nicolas GREER, "le jeune"

 

Nicolas Greer, ou Gréer, Griet, Gryet, Greij. Censier aux "Merles" à Ittre. Cité « Nicolas Gryer à Merles » dans le dénombrement de 1693 pour 3 vassaux. Ne vivait plus le 20 juin 1736.

 

Il épouse Anne SEUTIN (1), fille de Martin Seutin et de Martine CARLIER ou LECHARLIER née à Braine-le-Château le 6 novembre 1661. Veuve, elle teste le 20 juin 1736 chez le Notaire Jacques Joseph POTTELBERGHE à Ittre, pour la fondation de deux obits, un pour son mari et un pour elle (2). Elle vivait encore le 2 avril 1744, lorsqu’elle fait donation des Merles et du Mouchon à son petit-fils Nicolas Robert (3).

 

Selon toute probabilité, Martin Seutin et Martine carlier se sont mariés à Oisquercq le 12 septembre 1660. Martine, est fille de Remi Carlier (Lecharlier) et de Catherine Waterken (Waulterken), née à Braine-le-Château le 26 juin 1625.

Les enfants de Martin Seutin et Martine Carlier, baptisés à Braine-le-Château :

 

1.      Anne, le 6 novembre 1661 (ss Jean Seutin  et Anne Charlier) notre ancêtre, épouse de Nicolas Gréer le jeune.

2.      François, le 26 octobre 1664 (ss Henry et Françoise Carlier)

3.      Françoise, le 26 octobre 1664 (ss Françoise Wautier et Marie Fosselart)

4.      Barbe, le 26 avril 1666 (ss Nicolas Henry et Barbe Charlier)

 

 

Quant aux enfants de Nicolas Gréer et Anne Seutin (4) baptisés à Ittre :

 

  1. Anne-Catherine, le 16 mai 1689 (ss Nicolas Griet et Catherine Le Hoy). C’est sans doute elle qui épouse Daniel ROBERT en 1710. Dont :

1.1.    Nicolas Robert, né en 1711. Sa grand mère lui fera donation des Merles et du Mouchon en 1744 (4). Il sera meunier du moulin del Val (4), où il est remplacé vers 1747 par Arnold DELFERIER (5). Il épouse en 1732 à Ittre Anne Marguerite DELAMOTTE.

  1. Nicolas, le 8 janvier 1691 (ss Nicolas Griet et Martine Carlier)
  2. Jean, le 29 décembre 1692 (ss Nicolas Griet et Marie Optemberg)
  3. Marie-Françoise, le 4 janvier 1696 (ss Guillaume Greer et Jeanne Marie Dehaspe)
  4. Jean-Joseph, le 12 février 1698 (ss Jean Griet et Marguerite Françoise Diesbecq), notre ancêtre, qui suit...
  5. Philippine Hélène, le 23 juillet 1700 (ss Jean Griet et Philippe Waroquié) (3)
  6. Anne-Joseph, le 20 janvier 1708 (ss Nicolas Joseph Greer et Anne Catherine Greer) (3).

 

 

Bagarre aux « Merles » à Huleu

Saisie du pain chez Nicolas Gréer et Anne Seutin

 

Dans son livre « Ittre un village extraordinaire », pages 316 et 317, Jean-Paul Cayphas raconte un épisode burlesque vécu par nos ancêtres Anne Seutin et Nicolas Gréer.

 

Le 30 avril 1697 au matin, Guillaume Pierart, sergent du marquis Guillaume-Philippe de Herzelles arrive à Huleu, à la ferme des Merles, pour saisir le pain : la farine, en effet, n’a pas été moulue au moulin du Val comme il est prescrit. Il a pris du renfort avec lui, deux collègues d’Ittre et de Grambais. Quand il entre dans la cave, Anne Seutin tient tête aux trois hommes avec une pelle, et même une hache. Des vêtements sont déchirés, le sang coule. Elle hurle, vocifère, injurie, prise d’une colère homérique. Le sergent saisit quand même les pains. La fermière appelle à l’aide. Avec sa mère et une voisine, elle réussit à enfermer les trois sergents. Quand ils parviennent à sortir, c’est Nicolas Greer qui leur arrache les pains. On ne sait comment finit la bagarre, si le sergents se retirent bredouilles, mais Nicolas devra y aller d’une triple déclaration devant le notaire Plétinckx d’Hennuyères : il demande humblement pardon, et pour les excès de conduite de sa femme, et pour la faute qu’il a commise en allant moudre son grain ailleurs qu’au moulin banal. Et il fait la promesse solennelle de ne plus recommencer.

 

 

Notes :

1)     Le greffe scabinal d'Ittre (Cahiers Van Genechten, Greffes d’Ittre, p.108) contient, en date du 17 décembre 1699, un acte qui concerne Nicolas Grier "le jeune" et Anne Seutin, sa femme (n° 27), acte que je n'ai pas eu l'occasion de dépouiller.

2)     L'obituaire d'Ittre, conservé à la cure, mentionne que Nicolas Greer et Anne Seutin fondent chacun un obit par testament du 20 juin 1736. Cet obit se dit encore en 1860, au mois de janvier.

3)     Dénombrement d’Ittre en 1709, p. 287 : « Nicolas Grier le jeusne, Anne Freutin (pour Seutin) sa femme, Anne, Nicolas, Jean, Marie et Joseph Grier ses enfants ». Philippine née en 1700 et Anne Joseph née en 1708 ne sont pas mentionnées dans ce recensement (qui ne tiendrait compte que des enfants de plus de 10 ans ?).

4)     Acte du 1 avril 1744, voir annexe ci-dessous.

5)     Jean-Pol Cayphas, Ittre, p. 317.

 

 

Annexe :

 

2 avril 1744. Anne Seutin, veuve, fait donation des merles et du mouchon à son petit fils Nicolas Robert.

 

Cejourd'huy vingt deux de mars mil sept cent quarante quattre, pardevant moy Jean Baptiste Minne notaire admis au Souverain Conseil ordonné en Brabant, résident à Ittre et en présence des témoins embas denommes et signez, est comparue en propre personne Anne Seutin veuve de Nicolas Greer, laquelle du gré et consentement de Jean Greer son fils icy present et consentant a dit et declaré d'avoir donné comme par cette elle donne irrevocablement et a toujours par forme de donation dentrevifs a la personne de Nicolas Robert meunier Delval son petit fils et neveu audit Jean Greer consentant, tout tel droit, parte et action qu'au même Jean Greer auroit pu competter ab intesta apres la morte de la donatrice a tiltre d'elle, dans la cense appendences et dependences nommée la cense de merles scituée audit Ittre, telle qu'elle comparante l'at acquis jointement ledit Nicolas Greer son marit par contrat passe par devant eschevins dudit Ittre le 15 de 9bre 1708 ; Item tout tel droit, parte et action qu'audit Jean Greer icy consentant auroit pu competter apres la morte de la meme donatrice a tiltre d'elle comme devant dans certain heritage audit Ittre nome les grands mouchons faisant presentement partie de la dite cense de merles acquis comme dessus, a condition cependant que ledit Nicolas Robert donataire devra payer la quote parte dans les charges qui y sont affectées, promettans ce suivant ladite Anne Seutin comparante et ledit Jean Greer consentant a la propriété des parties icy données et cedées plus jamais rien pretendre ni reclamer y renonçant pro ut in communi et amplissima forma. Bien entendu neanmoins que la meme comparante se retient l'usufruit des dittes parties icy cedées dont elle devra payer les charges son usufruit durant, ce que ledit Nicolas Robert at accepté en cette manière avec remerciement, declarant ladite comparante et ledit consentant que la presente donation est faitte en consideration de l'amitié et des services qu'ils ont reçu et qu'ils esperent encor de recevoir dudit Nicolas Robert donataire, constituants ce suivant irrevocablement tous porteurs de cette ou de son double authentique pour le faire reconnaître et realiser pardevant coure compettente, ainsy fait donné et passé audit Ittre en presence d'Antoinne Joseph de La Motte et de Joseph de Haspe tesmoins a ce speciallement requis et appelez ledit 22 mars 1744.

 

 

III -  Jean-Joseph GREER

 

Fils de Nicolas et Anne Seutin, né à Ittre le 12 février 1698, décédé avant la naissance de son dernier fils (10 mars 1742). On retrouve trace dans ses biens de l’héritage de « Gaillard champ » (1). En 1739, il achète 9 journels de prairies et de terres labourables à Ittre (2). En 1741, il emprunte 60 florins et contitue une rente annuelle de 3 florins au profit de Claude Tamineau (3).

 

Il épouse à Haut-Ittre le 29 mai 1729 (témoins Gilles Antoine Diesbecq, Nicolas Joseph Robert et Marie Anne Greer) Jeanne Catherine DIESBECQS, née à Haut-Ittre le 6 octobre 1708 (ss Jean Diesbecq et Jeanne Catherine Jamin), décédée à Ittre le 10 mars 1768, fille de Louis Antoine Diesbecq et de Jeanne Catherine RAMBO (Rambeau, Ramboux).

 

Louis Antoine Diesbecq (D'Isbeck) a épousé à Haut-Ittre le 21 novembre 1688      

Jeanne-Catherine Rambo(ux). Ils ont eu 8 enfants baptisés à Haut-Ittre :

 

1. Daniel, baptisé le 12 février 1693

2. Marie Catherine, le 20 juin 1695

3. Marguerite Françoise, le 15 septembre 1697

4. Jeanne-Catherine, le 22 juin 1700

5. Anne Catherine, le 27 novembre 1701

6. Gille Antoine, le 6 mai 1703

7. Marie-Françoise, le 21 octobre 1705

8. Jeanne-Catherine, le 6 octobre 1708, notre ancêtre.

 

Le couple Jean-Joseph Greer et Jeanne Catherine Diesbecqs a eu huit enfants baptisés à Ittre :

 

  1. Jeanne Catherine, le 29 avril 1730 (ss Nicolas Greer et Jeanne Catherine Ramboux)
  2. Marie Joseph, le 31 mars 1732
  3. Daniel Joseph, le 10 mai 1733 (ss Daniel Diesbecq et Anne Jh Massart)
  4. Jean Joseph le 20 janvier 1735 (ss Jean Joseph Greer et Anne Jeanne Diesbecq), décédé à Ittre le 20 mai 1811
  5. Anne Joseph, le 28 août 1736 (ss  J. Greer et Anne Catherine Greer)
  6. Nicolas Joseph le 6 avril 1738 (ss Nicolas Joseph Robert et Marie Françoise Jh Latteur)
  7. Nicolas Joseph, le 11 avril 1739 (ss Nicolas Joseph Robert et Marguerite Joseph Gailly), notre ancêtre, qui suit en IV…
  8. Remi Joseph, le 10 mars 1742 (ss Daniel Diesbecq et Anne Marguerite Delamotte). Enfant posthume. Décédé à Ittre le 5 avril 1809

 

Jeanne Catherine Diesbecqs épouse en secondes noces, à Ittre, le 26 mai 1742 (témoins Géry Tamineau, Claude … et Arnould De Haspe) : Arnould ANTOINE

 

Dont :

  1. Jeanne-Marguerite ANTOINE, baptisée à Ittre le 19 octobre 1743 (ss Louis Antoine Wilputte et Marguerite Van Houche), y décédée le 28 avril 1816. Elle épouse à Ittre le 16 avril 1765 (tt Daniel Greer et Remi Greer) Jean Remy Seutin né à Ittre le 14 janvier 1724 (ss Jean Pierre Delestienne et Marie Françoise Lejour), fils de Jean Seutin et Catherine Thérèse LEJOUR. Dont 7 enfants à Ittre (4).
  2. Jeanne Catherine ANTOINE, ° Ittre le 03 août 1747 (ss Hugo Champagne et Jeanne Catherine Tamineau)

 

Notes :

1)     GSN Ittre le 02/01/1742, No. Jac. Pottelberghe : Jean Joseph GREER fils de Nicolas cède à Claude Tamineau une pièce de terre faisant un cinquième de 9 journels gisant sur le gaillard champs

2)     GSN Ittre le 17/12/1739. Notaire Jac. Pottelberghe : Nicolas et Nicolas Joseph Laurent demeurant à Braine le Château vendent à Jean Joseph GREER et Jeanne Catherine DIESBECQ sa femme 9 journels en 2 pièces de prairies et terres labourables gisant à Ittre pour la somme de 60 pistoles en pièces.

3)     GSN Ittre le 06/11/1741, Not. Jac. Pottelberghe : Jean Joseph GREER, fils aîné de feu Nicolas… la somme de 60 florins au moyen de laquelle est constituée au profit de Claude Tamineau une rente annuelle de 3 florins.

4)     Voir Christian Vanderborght et Abbé Jous, Miscellanea 2007, p. 155, édité par le Cercle de Généalogie de Seneffe.

 

 

IV - Nicolas GREER

 

Nicolas Joseph, né à Ittre le 11 avril 1739 et y décédé le 20 avril 1775, fils de Jean-Joseph et Jeanne Catherine Diesbecqs. Il épouse à Ittre le 28 août 1763 (témoins Remi Joseph Greer, Jean Baptiste Marit et pluribus aliis) : Marie Barbe Joseph MATTE (appelée plus couramment Barbe), fille de François, né en 1698, et de Marie-Louise JACQMIN, née en 1702. Barbe Matte est née à Braine-le-Château le 3 avril 1738 (ss François DE HOU et Marie Barbe LECLERCQ, tous deux de Braine-le-Château). Dont, baptisés à Ittre :

 

 

  1. Isidore Joseph, le 7 août 1764 (ss Daniel Joseph Greer d’Ittre et Jeanne Françoise Sirejacque)
  2. Jean François, le 12 février 1766 (ss François Matte et Marie-Louise Jacquemin, les grands parents maternels)
  3. Jeanne Rosalie, le 25 mai 1767 (ss Nicolas Joseph Warbecq et Jeanne Françoise Sirjacque), notre ancêtre, qui suit...
  4. Jean Michel, le 18 novembre 1768 (ss Jean Michel Mary et Marie Anne Matte)
  5. Marie-Adrienne, le 30 mars 1770 (ss Georges Joseph Hublau et Marie Adrienne Hublau). Marraine de Charlotte Meurs, fille de Jean-François Meurs et Jeanne Rosalie Gréer, « la tante de la Bascule » à Waterloo. Elle épouse à Ittre en 1800 Pierre BATTREAU, tailleur d'habits, natif de Nivelles.
  6. Marie Barbe, née à Ittre le 30 avril 1771 (ss Jean François Matte et Jeanne Catherine Antoine)
  7. Marie Joseph Angélique, le 12 mai 1772 (ss Jean Joseph Greer et Marie Joseph Jaucot)
  8. Nicolas Joseph le 10 août 1773 (ss Jean Joseph Greer et Marie Joseph Jaucot)

 

Marie Barbe Matte épouse en secondes noces Pierre PASTEYNS. Dont, au moins :

 

  1. Pierre François Pastyns, né à Ittre le 13 janvier 1782 (ss François Joseph Martin et Jeanne Rosalie Greer).

 

Rosalie, Jean-Michel, Marie-Adrienne et Marie-Barbe seront émancipés le 13 août 1789 par leur mère et leur beau-père (voir annexe 2). Quatre ans plus tard, Jeanne Rosalie épouse Jean-François Meurs de Ronquières. Elle est marraine de son demi-frère Pierre François Pastyns en 1782.

 

Annexes :

1)     G.S.N. Ittre 29/11/1768: Daniel Joseph GREER, Jean Joseph GREER et Nicolas Joseph GREER recoivent de Remy Joseph GREER le principal et capital d’une rente de douze florins cinq pattars deue par Remy sur une maison, faisant pour chacun la somme de 76 florins et 11 sols et demy. 

2)     G.S.N. Haut-Ittre Braine le Château: «le 13 août 1789, par devant les Mayeur et échevins de Braine le Château en nombre de loy comparurent en personne Rosalie, Jean Michel, Marie Adrienne et Marie Barbe GREER, accompagnés de Pierre PASTEYNS et Barbe Joseph MATTE, leur mère et beau-père et remontrèrent qu’ils désiraient être mis hors de leur pain et de toute mambournie pour pouvoir s’obliger, négocier et faire leur traficq particulier et pour leur plus grand profit ce que considère par les mayeur et échevins eu égard à leurs âges compétents bon comportement et à la réquisition de leur mère et beau père, les échevins à la semonce de leur mayeur ont dit jugé et déclaré les dits......... bien et duement émancipés et hors de toute mambournie, fait et passé à Braine Le Château en date que dessus».  Suivent les marques des enfants et de la mère et la signature de Pierre PASTEYNS.     

 

 

V - Jeanne Rosalie GREER

 

Née à Ittre le 25 mai 1767 et décédée à Ronquières le 1 janvier 1850, âgée de 82 ans. Elle épouse à Ronquières le 8 septembre 1793, Jean François MEURS, fils de Thiri et de Marie Agnès Papleux, né à Naast le 11 avril 1758 et décédé à Ronquières le 11 janvier 1845. Il était veuf de Marie-Joseph Pierart.

 

Le couple eut 11 enfants, dont :

 

Le n° 1 : Maximilien, né à Ronquières le 18 juin 1794 et le 5e, Vincent, né le 21 janvier 1800, tous les deux ancêtres de la famille Meurs d'Obaix.

 

 

Pas de commentaires
Poster un commentaire
Nombre d'internautes
ayant visités le site :
Thème Hurilam1.1
 
Vous apprécieriez mieux ce site si votre écran est en résolution minimum de 1024x768
Thème Hurilam1.1
Page générée en 0.037 secondes avec 16 requetes