Site Piret-Meurs
  Dimanche 25 f�vrier 2018 - 12:01
Famille Piret-Meurs

  Accueil  |   Piret-Magazine  |   Administration  |   Livre d'or  |   Liens  
Menu général

Puce Histoires
Puce Généalogie
Puce Evénements
Puce PiretMagazine
------------------
Puce Galerie Privée
Puce Galerie Photo
Puce Contacts
Puce FAQ
------------------
Puce [Ancien Blog]

Multi-recherche

Index des articles > Piret-Magazine n°101 > Descendance de Marie Joseph Meurs: Famille HIERNAUX

Descendance de Marie Joseph Meurs: Famille HIERNAUX
Version pour impression !

Descendance de marie joseph Meurs : Famille HIERNAUX

 

I – Marie Joseph Meurs, dite « de Baco »

Marie-Joseph Thérèse, fille de Jean-François MEURS et Jeanne Rosalie GREER, est née à Ronquières le 6 août 1795, et décédée à Ittre le 26 février 1887. Elle était le 10e enfant de Jean-François, le second de Jeanne Rosalie. Elle épouse à Ronquières le 12 avril 1826, Fidèle Joseph HIERNAUX (1 et 2), fils de Barthélémy (3) et de Louise TASSIGNON, né à Braine-le-Comte le 20 février 1784, décédé à Ittre le 16 janvier 1869. Il était le plus jeune des 14 enfants.

On disait "la tante de Baco", parce que son mari, Fidèle, occupait la ferme de ce nom, située à Huleu (4). On raconte qu'à l'annonce de son mariage, tout le monde parlait de Fidèle Baco (5). Elle aurait répliqué, irritée : "C'n'est ni Bas-co, ni Haut-co, c'est Hiernaux !". Le mot est resté dans la mémoire familiale.

Je ne suis pas sûr que cette ferme dite "Baco" soit la même que celle dite "Mayeur de Huleu" (4), que la famille Hiernaux à occupée jusqu'au petit fils Victor Hiernaux. C'est Vital MEURS qui lui a succédé, et Victor aurait exprimé quelque amertume parce que non seulement il devait quitter la ferme, mais parce que c'était un cousin « qui le chassait ». Cette ferme est encore actuellement occupée par Philippe Meurs, fils de Roger, petit-fils de Vital.

Freddy Hiernaux raconte une curieuse histoire à propos du surnom de Baco. Fidèle Hiernaux se serrait soustrait à la conscription de Napoléon devenant déserteur. Il se serait caché dans un lieu-dit « Baco » où sa maman lui portait à manger régulièrement. Si j’ai bien compris, elle plaçait la nourriture dans une « tchape », un soc de saule têtard.

Marie Joseph faisait partie de la confrérie de Notre-Dame d'Ittre, inscrite en 1870 avec sa fille Aurélie. Elle est décédée de maladie pénible, puisque son souvenir pieux dit : "J'ai souffert dans mon corps de grandes douleurs…"

Le couple a eu 5 enfants :

  1. Jean-François, né à Ittre le 23 janvier 1827, y baptisé le même jour (ss Jean-François Meurs et Jeanne Rosalie Gréer), y décédé le 20 septembre 1833
  2. Adolphe Joseph, né à Ittre le 29 mars 1828, y baptisé le même jour (ss Maximilien Meurs, habitant Ronquières, et Charlotte Meurs, habitant Waterloo). Il est sans doute mort jeune, car je ne trouve aucune trace.
  3. Donat Louis, dit Louis, né à Ittre le 30 novembre 1830, y baptisé le 1er décembre (ss Vincent Meurs et Virginie Meurs, de Ronquières), décédé à Oisquercq le 9 janvier 1893. Il suit en II – 3.
  4. Aurélie Ghislaine, née à Ittre le 14 janvier 1833, y baptisée le même jour (ss Paul Nicolas Meurs et Augustine Meurs). Elle suit en II – 4.
  5. Alphonse, né à Ittre le 18 mai 1839, y baptisé le même jour (ss Adolphe Hiernaux et Reine Bauthier), y décédé le 6 octobre 1915. Il suit en II – 5 (voir article suivant).

 

Note :

  1. Fidèle Hiernaux était veuf. Il avait épousé en premières noces, à Ittre, le 1 avril 1807, Philippine Henriette Flament ou Flamand, née à Ittre le 16 janvier 1785, fille de Pierre Joseph Flamand, fermier, né à Marcq, et de Marie Anne Cloquet, née à Ittre.
  2. Le nom de Hiernaux, Yernaux, Ernau(x) est le nom wallon du renard : « r'nau » ou « èrnau ». La diphtongaison du son "E" initial est phénomène courant, comme dans "nièrson", hérisson (le "n" initial à cause de la liaison avec l'article, = "in' ièrson" !).
  1. Fidèle Hiernaux était fils de Barthélémy Yernaux/Hiernaux, écrit parfois Ernaux, né vers 1736 (?), décédé à Ittre le 1 novembre 1791 ou 1821. Il épousa à Petit-Roeulx-lez-Braine Anne Louise Tassignon (on trouve parfois « Tachenon »), née à Petit-Roeulx-lez-Braine, décédée à Ittre le 7 mars 1807. Dont 14 enfants :
    1. Marie-Anne, née le 14 novembre 1760, décédée à Braine-Le-Comte le 26 août 1812 ; elle épouse à Braine-le-Comte le 17 avril 1792 Paul Nicaise, cultivateur.
    2. Catherine Joseph, née à Braine-le-Comte le 8 juillet 1762.
    3. Anne Marie Joseph, née à Braine-le-Comte le 23 mars 1764. Dont un fils naturel, Clément, né à Braine-le-Comte le 12 mars 1782.
    4. Marie Augustine, née à Braine-le-Comte le 26 août 1765.
    5. Barthelemy Joseph Ghislain, né à Braine-le-Comte le 28 février 1767.
    6. Jean-Baptiste Ghislain, né à Braine-le-Comte le 10 mars 1769, décédé à Ohain le 30 mars 1829, fermier à Ohain. Il épouse Marie-Thérèse Matte, fermière, née à Ittre, décédée à Ohain âgée de 75 ans. Dont postérité.
    7. Marie Félicité Ghislaine, née à Braine-le-Comte le 7 décembre 1770.
    8. Pierre Philippe Ghislain, né à Braine-le-Comte le 24 février 1772. Il épouse à Ittre le 5 avril 1809 Marie-Catherine Ledecq, née à Ittre le 10 mars 1787, fille de Martin Joseph et Catherine Joseph Hendrickx. Dont postérité à Oisquercq.
    9. Marie Thérèse, née à Braine-le-Comte le 9 juillet 1774. Elle épouse à Braine-le-Comte le 14 août 1792 Jean-Joseph Lacroix, né à Ittre, fils de Joseph et Anne Marie Demaret.
    10. Maximilien Joseph, né à Braine-le-Comte le 27 août 1776.
    11. Anne Marie, née à Braine-le-Comte le 17 octobre 1777
    12. Marie-Joséphine, née à Braine-le-Comte le 19 juillet 1779. Elle épouse à Ittre le 22 septembre 1810 Pierre Joseph Hautain, maréchal, né à Ittre le 3 mars 1766, fils de Nicolas Joseph et Marie Anne Matte.
    13. Rosalie Joseph, née à Braine-le-Comte le 28 octobre 1781. Dont une fille naturelle, Mélanie Joseph Yernaux, née à Braine-le-Comte le 3 mai 1822. Mélanie épousa à Soignies le 14 février 1849 Bernard Bilteryest ou Bilterest.
    14. Fidèle Joseph, né à Braine-le-Comte le 20 février 1784.
  1. J’ai entrevu il y a déjà pas mal d’années, dans le musée de la forge à Ittre, un plan qui montrait une petite ferme nommée « Baco » située non loin de la ferme « Mayeur de Huleu », mais je n’ai jamais eu l’occasion de vérifier.
  2. Les tables des registres paroissiaux d'Ittre notent la naissance d'un certain Jean BACCOT en 1691. C'est probablement de là que vient le surnom, qui a du s’attacher à un nom de lieu, ou plutôt au nom de la ferme.

 

II – 3. La branche de Donat Louis Hiernaux

Fils de Fidèle Hiernaux et Marie-Joseph Meurs, né à Ittre le 30 novembre 1830, décédé à Oisquercq le 9 janvier 1893 (1). Fermier à Oisquercq, au hameau « Champ d’Elval » (2). Bourgmestre de Oisquercq (3).
Il épouse (4) à Lembecq le 13 novembre 1867 Adèle VANDERKELEN, fille de Jean-Baptiste et de Pétronille CUVELIER, née à Lembecq le 12 juin 1836, décédée à Oisquercq le 2 octobre 1921. Dont :

  1. Alphonse, né à Oisquercq le 5 octobre 1868, était toujours en vie en 1941. Il épouse Zoé Désirée Ghislaine PARIDAENS, fille de Désiré Joseph Paridaens, cultivateur au Hameau du Village, et de Florentine Désirée Joseph COPPENS (née à Rebecq Rognon) ; née à Oisquercq le 9 octobre 1870, y décédée le 10 septembre 1934 (5). Dont :

    1.1 Marie-Louise (6). Elle épouse Nestor VAN CUTSEM, fils d’Emile et de N. Van Snick, marchand de grains et meunier d’Hennuyères. Dont :

    1.1.1 Louis

    1.1.2  ?

    1.1.3 ?

  2. 1.2 Julien. Sans alliance (7).

  3. Gustave, né à Oisquercq, Champ d’Elval, le 7 juillet 1870, décédé à Ittre le 30 novembre 1941 (8). Il épouse Maria DECHEF, fille de Siméon et de Marie-Thérèse LEFEBVRE; née à Ophain le 3 août 1868, décédée à Ittre le 26 novembre 1954. Fermiers à Wauthier Braine, rentiers à Ittre (entre Ittre et Asquimpont). Sans postérité.
  4. Victor. Né à Oisquercq. Sans alliance (9).
  5. Eugène Joseph Ghislain, né à Oisquercq le 21 février 1877, décédé à Braine-le-Comte le 11 juillet 1941. Il épouse Louisa RENIER. Sans postérité.

 

Notes :

  1. La tombe se trouvait encore au cimetière de Oisquercq en 1990
  2. La revue « Entre Senne et Soignes » (histoire d’Ittre) rapporte que pour la saillie des chevaux de selle, il fallait s’adresser à Louis Hiernaux, ferme du Sart. La Gazette de Nivelles de juin 1876 annonce une vente publique de 5 hectares de trèfle et foin à Tubize le 19 juin chez Hiernaux, à cousin Jacques, sous Tubize et Quenast.
  3. Louis Hiernaux : le faire part de décès signale en outre qu’il a été président du Bureau de Bienfaisance et secrétaire de la Fabrique d’église.
  4. Notaire Gustave Delaloy à Ittre le 10 novembre 1867 et Notaire Bauthier à Rognon le 21 novembre 1867. Au moment du mariage, Louis est domicilié de droit à Ittre, mais de fait à Oisquercq. Le même jour, son frère Alphonse épouse la sœur de Marie Adèle Vanderkelen.
  5. Tombe à Oisquercq : Familles Hiernaux-Paridaens-Vancutsem. Zoé Paridaens 1870-1934. Joseph et Jacques Vancutsem.
  6. Louise selon le carnet de Léon Lenoir, Marie-Louise ou encore Emilie selon Emilie Hiernaux. Elle est allée à Virginal pour ses études. Elle aurait perdu un petit garçon.
  7. Julien Hiernaux : il bégayait fort, selon Emilie Hiernaux.
  8. Gustave Hiernaux : il a été fermier à Wauthier-Braine, puis devenu rentier, a habité entre Ittre et Asquimpont.
  9. Victor Hiernaux : selon Armand Meurs, Eugène et Victor occupaient la ferme d’Elval que son père, Lié Meurs reprendra en 1925. Les frères étaient brouillés au point que « le célibataire » (Victor) rentrait dans sa chambre par la fenêtre, à l’aide d’un escabeau.

 

II – 4. La branche d’Aurélie Hiernaux

Aurélie Ghislaine, fille de Fidèle Hiernaux et Marie-Joseph Meurs, née à Ittre le 14 janvier 1833.

Elle épouse 1°, à Ittre, religieusement et civilement (témoins Michel Gailly et Alphonse Hiernaux), Charles Joseph GAILLY, âgé de 54 ans, fils de Nicolas Joseph Gailly et Eléonore Joseph Houtain ; né à Ittre le 5 mars 1808, y décédé le 28 août 1865. Cultivateur (1). Dont :

  1. Léopold Joseph, né à Ittre le 29 juin 1862, y baptisé le même jour (ss Michel Gailly Hiernaux et Marie Meurs), décédé à Ittre le 5 novembre 1937. Boucher. Il épouse à Ittre le 3 juillet 1892 (témoins Alphonse Hiernaux et Victor Leherte) Jeanne Constance DEPOORTER, fille de Désiré et … ; née à Wavre, décédée à Ittre le 8 novembre 1922. Institutrice de l’école communale à Ittre. Dont :

    1.1 Georgette-Rémonde Marie Thérèse, née à Ittre le 26 août 1892, y baptisée le 30 (ss Alphonse Leduc et Aurélie Hiernaux) décédée à Ittre le 8 juillet 1976. Elle épouse à Ittre le 30 mars 1921 (témoins Camille Gailly et Alphonse Leduc) Gaston Alphonse Joseph GAILLY, son cousin, fils d’Alexandre Gailly et Céline Hiernaux, cette dernière est la fille d’Alphonse Hiernaux (voir plus loin); né à Ittre le 18 novembre 1894, décédé à Braine l’Alleud (hôpital) le 10 août 1982. Echevin d’Ittre (3). Sans postérité.

 

  1. Hortense Ghislaine Gailly, née à Ittre le 5 septembre 1864, y baptisée le même jour (ss Louis Hiernaux et Hortense Dechef). Elle épouse Alphonse LEDUC, né à Tubize en 1865. Dont :

    2.1 Louis Jean Baptiste, né à Tubize le 8 avril 1891, y décédé le 11 juillet 1955. Boucher. Il épouse à Braine-le-Comte le 14 avril 1918 Gabrielle RENIER, fille d’Auguste Renier, fermier à Petit-Roeulx-lez-Braine, et d’Euphrasie Latinis ; née à Braine-le-Comte (Petit-Roeulx) le 19 juin 1895, décédée à Charleroi le 9 janvier 1969. Sans profession. Dont :

    2.1.1 René, né à Tubize le 4 juin 1920. Pharmacien à Couillet (4). Il épouse à Couillet le 25 janvier 1949 Gilberte AUDIART, née à Haine-St-Paul le 17 juillet 1922. Sans profession. Dont :

    2.1.1.1 Yves, né à Charleroi le 25 août 1951. Ingénieur civil en électricité et électronique, habitant Roquefort-les-Pins dans les Alpes Maritimes. Dont :

    1. Olivier, né le 2 janvier 1979
    2. Caroline, née le 11 septembre 1980
    3. Sébastien, né le 4 octobre 1982

    2.1.1.2 Annick, née à Charleroi le 10 avril 1953. Elle épouse à Charleroi le 17 février 1978 Jean JADOUL, fils de Maurice Jadoul, agent comptable, et Adelia Dierckx ; né à Charleroi le 8 août 1950. Expert comptable. Dont :

    1. Julie, née à Charleroi le 1 mai 1982
    2. Nicolas, né à Charleroi le 28 novembre 1983

    2.1.1.3 Thierry, né à Charleroi le 3 décembre 1957. Historien de l’art. Toujours célibataire en 1989. Bruxelles.

 

Elle épouse 2°, à Ittre, en mars 1868, Jean-Baptiste LEHERTE, âgé de 38 ans, fils de Pierre Joseph Leherte (2), vannier, et de Célestine Joseph Antoine (décédée à Ittre le 31 janvier 1856) ; né à Ittre le 19 octobre 1829, décédé à Ittre le 15 mai 1893. Vannier. Dont :

  1. Victor Joseph Leherte, né à Ittre le 13 janvier 1869, y baptisé (ss Pierre Joseph Leherte et Adèle Van der Keelen), décédé à Ittre le 20 avril 1917, époux de Céline MOEREMANS. Instituteur (5).
  1. Fernand Léopold, né à Ittre le 9 janvier 1871, y baptisé (ss Léopold Gailly et Marie Victorine Van der Keelen). Epouse N… VANDERJEUGHT. Habite Morlanwelz en 1925. Dont :

    4.1. Jules (6).

Notes :

  1. Charles et Michel Gailly possèdent une terre près de la ferme dite « Frenoy », non loin de Hongrée, selon le cadastre de Popp.
  2. Pierre Leherte et Célestine Antoine se sont mariés à Ittre le 24 janvier 1829.
  3. Gaston Gailly échevin d’Ittre, selon Pelgrims, Histoire d’Ittre, page 17.
  4. René Leduc, rue de Châtelet, 251, Couillet. Je l’ai contacté en 1989, et il m’a répondu aimablement, fournissant les renseignements pour ses enfants.
  5. Victor Leherte. Instituteur à Oisquercq, selon le carnet de Léon Lenoir (archives Meurs).
  6. Fernand Leherte à Morlanwelz, selon Léon Lenoir. Une carte de visite dans les archives de famille confirme. Un fils Jules, soldat, selon Emilie Hiernaux.

 

...Lire la suite...

Pas de commentaires
Poster un commentaire
Nombre d'internautes
ayant visités le site :
Thème Hurilam1.1
 
Vous apprécieriez mieux ce site si votre écran est en résolution minimum de 1024x768
Thème Hurilam1.1
Page générée en 0.131 secondes avec 16 requetes