Site Piret-Meurs
  Lundi 22 octobre 2018 - 07:46
Famille Piret-Meurs

  Accueil  |   Piret-Magazine  |   Administration  |   Livre d'or  |   Liens  
Menu général

Puce Histoires
Puce Généalogie
Puce Evénements
Puce PiretMagazine
------------------
Puce Galerie Privée
Puce Galerie Photo
Puce Contacts
Puce FAQ
------------------
Puce [Ancien Blog]

Multi-recherche

Index des articles > Piret-Magazine n°102-103 > Descendance de Benoît Meurs

Descendance de Benoît Meurs
Version pour impression !

Descendance de Benoît Meurs

I – Benoît Meurs, dit « Benoît d’èle Drugnode »

Benoît Meurs (1). Second fils de Jean-François MEURS et Marie Joseph PIERART, baptisé à Naast le 20 mars 1783 (ss Pierre Joseph Papleux de Naast, et Albertine Pierart de Ronquières), décédé à Ronquières le 17 janvier 1857. Il était surnommé « Benoît d’èle Drugnode » parce qu’il a occupé cette ferme située à Ittre, non loin de la maison paternelle de Ronquières.

Il épouse à Ronquières le 17 juin 1820 Marie-Thérèse TIELEMANS ou THIELEMANS, née à Ronquières vers 1787, décédée à Ronquières le 15 mai 1854, fille de Pierre-Joseph, cultivateur à Ronquières, et Catherine DELAMOTTE (2).

Benoît Meurs et Marie-Thérèse Thielemans ont eut 3 enfants, nés à Ronquières :

  1. Pierre-Cornélis né le 21 octobre 1822, décédé à Ittre le 2 août 1888, qui suit en II.
  2. Jean-Baptiste né le 9 décembre 1824, décédé à Ronquières le 11 décembre 1824, âgé de deux jours.
  3. Jean-Joseph né le 20 février 1828, décédé à Ronquières le 16 mai 1838, âgé de 10 ans.

Notes

  1. De nombreux renseignements m’ont été apportés par Monsieur Jean TOURNAY, époux de Marie-Louise Meurs, descendante de Benoît.
  2. Catherine, ou Anne-Catherine Delamotte est la fille de Philippe Delamotte et Jeanne Catherine SERET, et la sœur de Marie-Joseph Delamotte, laquelle épouse notre ancêtre Pierre-Joseph TAMIGNEAUX (grand-père de Ferdinand Tamigneaux).

 

II – Pierre-Cornélis MEURS

Pierre Cornélis Ghislain. On disait sans doute Pierre (1). Né à Ronquières le 21 octobre 1822, décédé à Ittre le 2 août 1888. Cultivateur (2). Il épouse civilement à Ronquières le 28 décembre 1855, religieusement à Bornival le 1 janvier 1856, Octavie PAUL (3), née à Bornival le 8 mai 1830, décédée à Ittre le 16 octobre 1912, fille de Dieudonné (né le 23 mai 1781, décédé à Bornival le 10 juillet 1853) et de Marie Joseph FLAMENT (née à Ittre le 10 août 1796, décédée en 1861). Dont :

  1. Léon Joseph né à Ronquières le 19 mars 1857, décédé à Ittre le 22 novembre 1881, à l’âge de 24 ans, sans alliance.
  2. Octave né à Ronquières le 24 novembre 1859, décédé à Nivelles le 7 octobre 1918, qui suit en III.
  3. Camille né à Ronquières le 30 janvier 1862, décédé à Haut-Ittre le 21 octobre 1936, qui suit en III bis.
  4. Alfred Ghislain né à Ronquières le 17 février 1866, décédé à Ronquières le 13 avril 1868 (âgé de 2 ans).
  5. Laure Marie Octavie née à Ronquières le 30 juin 1869, décédée à Saint Servais (Namur) le 23 décembre 1930. Elle épouse en premières noces à Ittre le 8 mars 1894, avec dispense pour consanguinité, son cousin Léon Joseph PAUL, fils de Dieudonné PAUL et Marie POULET, né à Bornival le 26 novembre 1867 et décédé à Saint-Amand le 9 mai 1913. Sans postérité. Elle épouse en secondes noces à Nivelles le 5 mai 1924 Jules Joseph Ghislain WAUTRECHT (4), fils de Joseph et de Philomène MEEDTS, né à Ittre le 26 novembre 1867, décédé à Saint Servais (Namur) le 17 septembre 1952. Sans postérité.
  6. Marie Louise née à Ronquières le 5 mai 1873, décédée à Ittre le 15 septembre 1922, qui suit en III ter.

Notes :

  1. Son souvenir mortuaire dit « Pierre-Cornelis », avec un trait d’union, mais le souvenir mortuaire de son épouse Octavie Paul indique « Madame Veuve Pierre Meurs ».
  2. Pierre-Cornélis Meurs était cultivateur. A la ferme Lamotte, selon une note de Léon Lenoir (fils de Marie Meurs, petit fils de Vincent Meurs de Virginal). Il pourrait bien s’agir de la ferme qui fut occupée par les DELAMOTTE, et précisément la ferme de Champmaret (voir Piret Magazine n° 23). A-t-il été occupant de la ferme de la Drugnode sur Ittre à la fin de sa vie ? C’est fort possible, car si tous ses enfants sont nés à Ronquières, il est décédé à Ittre, de même que son fils Léon (en 1881, âgé de 24 ans environ). Le plan cadastral de Popp (vers 1860) de Ronquières le renseigne comme propriétaire d’une terre appelée « Champ Hanard » (non loin du Clipotia) ; d’une terre nommée « Soyer champ » (à la limite d’Ittre) ; d’un pré situé au milieu des champs, entre la route qui va de Nivelles à Braine-le-Comte et le chemin de Bornival ; et enfin d’une terre proche de la ferme Detry, le long du chemin de Ronquières à Soignies ; en tout 5,59 hectares.
  3. Le frère d’Octavie, Dieudonné PAUL a épousé Marie-Louise Poulet. Le couple a eu 4 enfants nés à Bornival :

    1. Léon, né en 1867, qui épouse sa cousine Laure Meurs, voir ci-dessus.
    2. Marie Horense, née en 1869
    3. Louise, née en 1872
    4. Alice Julie, née en 1874

    Les parents sont décédés tous les deux alors que les enfants étaient encore jeunes. Je pense que la famille de Pierre-Cornélis Meurs a pris un ou deux de ces enfants à sa charge. En tout cas des liens de famille très forts se sont établis. Par exemple, Alphonse Gilbert, premier généalogiste de la famille, renseigne Louise Paul, devenue sœur Hélène à Wavre, et Marie Hortense Paul, épouse de Nestor Denis, comme s’ils étaient des descendants Meurs ! Je possède une monographie sur sœur Hélène, qui m’a été communiquée par les archives de son couvent.

  4. Jules Wautrecht s’est marié trois fois. En premières noces, il épouse Alice MAROYE, née à Ligny le 1 novembre 1875 et décédée à Saint Servais le 25 mai 1922. Dont un fils, René. Il épouse en secondes noces Laure MEURS. Il épouse en troisièmes noces Sylvie GILBERT, fille d’Alphonse Gilbert (pharmacien), petit-fils de Maximilien GILBERT et Sylvie PAUL. Maximilien, fils de Charles GILBERT et Marie-Thérèse MEURS avait épousé sa cousine germaine Sylvie PAUL, fille de Pierre PAUL et Célestine MEURS.

 

III – Octave MEURS

Octave Louis Joseph Ghislain, fils de Pierre Cornelis MEURS et Octavie PAUL, né à Ronquières le 24 novembre 1859, décédé inopinément à Nivelles le 7 octobre 1918 (1).

Il épouse en première noces sa cousine Julie (dite Juliette) DECHIEF, née à Bornival le 3 mai 1861, décédée à Feluy le 10 septembre 1901, fille de Léopold DECHIEF (2) et de Marie Augustine DUSAUSOY. Sans postérité.

Octave épouse en secondes noces Marie Catherine, dite Trinette LOTS, fille de Gustave et de Victoire PILATE, née à Brages vers 1875. Dont :

  1. Werner Philippe Joseph, né à Feluy le 14 mars 1905, qui suit en IV.

 

Octave Meurs a occupé la ferme de Croncul à Feluy durant la guerre 14-18 (3). Après sa mort, son épouse est allée en France, à Le Thillay (4), près de Gonesse, en Seine et Oise.

Notes :

  1. La tombe se trouve dans le cimetière de Nivelles, dans l’allée centrale, et renseigne « Sépulture de la famille MEURS-LOTS.
  2. Léopold Dechief est le fils de Jean-Joseph et de Marie-Rosalie MEURS, sœur de Benoît. Il a occupé la ferme du Croiseau à Bornival (actuellement ferme Lisart), où est née Julie.
  3. Cette ferme se trouve aux confins de Feluy, Ronquières et Ecaussinnes, non loin du Plan Incliné.
  4. Lors du mariage de Joseph avec Jeanne Vetsuypens, celle-ci était domiciliée à Le Thillay, Seine-et-Oise (faire-part de mariage).

 

IV – Joseph MEURS

Werner Philippe Joseph (1), fils d’Octave MEURS et Trinette LOTS, dit « Joseph Meurs », né à Feluy le 14 mars 1905, décédé à Cugny-les-Croûtes (Oulchy-le-Château, dans l’Aisne), le 24 février 1971. Cultivateur à Cugny-les-Croûtes. Il y épouse le 3 avril 1929, Jeanne Marie Elisa Ghislaine VETSUYPENS (2), née à Ittre le 4 juin 1905, y baptisée le 13 juin, décédée à Soissons le 5 mai 1988, fille de Philémon VETSUYPENS et de Marie DECHEF.

Dont :

1. Jean né à Château Thierry (France) le 11 novembre 1938, qui suit en V.

Notes :

  1. On abrévie le plus souvent en Werner Joseph.
  2. Jeanne Vetsuypens est une sœur de Marie Françoise Vetsuypens, épouse d’Albert HIERNAUX, frère d’Emilie Hiernaux (grand mère de Gérard Gilot) ; les Hiernaux sont descendants de Fidèle Hiernaux et Marie-Joseph MEURS (ferme de Baco à Huleu sur Ittre); cette dernière est demi-sœur de Benoît Meurs.

 

V – Jean MEURS

Jean Joseph Philémon Octave, fils de Werner Joseph Meurs et Jeanne Vetsuypens, né à Château Thierry le 11 novembre 1938, décédé à Reims le 21 septembre 1983. Il épouse à Armentières le 26 septembre 1966 Micheline BOCQUET (1), née à Armentières le 10 juillet 1935, fille d’Emile, cultivateur, et de Cécile OSSELET. Dont :

  1. Marie-Christine, née à Soissons le 17 novembre 1967 (2).
  2. Philippe, né à Soissons le 28 juin 1972 (3).

Notes :

  1. J’ai rencontré Micheline Bocquet en août 1988. Elle tenait la ferme avec l’aide de son frère et de voisins, en association d’entraide. Les bâtiments de ferme, vétustes, ne peuvent être réparés. Deux très grands hangars ont été construits à 2 km de là, l’un pour la paille, l’autre pour le bétail. Philippe a repris la ferme. C’est le plus jeune porteur du patronyme Meurs dans la descendance de Benoît (en 1988), et sans doute le seul susceptible de continuer le nom.
  2. Etudes commerciales.
  3. Etudes agricoles.

 

III bis – Camille MEURS

Fils de Pierre Cornélis MEURS et Octavie PAUL, né à Ronquières le 31 janvier 1862, décédé à Haut-Ittre le 21 octobre 1936. Il épouse à Ittre le 23 décembre 1891 Aurélie Hortense GAILLY, dite Placidie, née à Ronquières le 5 septembre 1861 et décédée à Haut-Ittre le 25 janvier 1927, fille de Julien GAILLY (décédé à Ittre le 8 mars 1866) et de Hortense DECHIEF. Camille Meurs a occupé la ferme de la Drugnode, puis la ferme du Pré à Haut-Ittre (1).

Le couple a eu :

  1. Maria, née Gailly, à Ittre le 31 mai 1884, légitimée lors du mariage, décédée à Buzet le 3 octobre 1948, sans alliance (2).
  2. Angèle Octavie Marie Ghislaine, née à Ittre le 30 mai 1893, y baptisée le 1er juin (ss Alexandre Gailly et Octavie Paul), décédée à Nivelles le 25 mars 1963, sans alliance (2).
  3. Gabrielle, née à Ittre le 8 avril 1894, y baptisée le même jour par l’accoucheuse Sidonie Rosy et le 11 à la paroisse (ss Octave Meurs et Céline Hiernaux), y décédée le 20 avril 1894.
  4. Laure, née à Ittre le 8 avril 1894, jumelle de Gabrielle, y baptisée le même jour par l’accoucheuse Sidonie Rosy et le 11 à la paroisse (ss Léon Paul et Laure Meurs), décédée à Ittre le 23 avril 1894.
  5. Léon Camille, né à Ittre le 17 juillet 1895, y baptisé le 18 (ss Octave Meurs et Céline Hiernaux), décédé à Ottignies vers 1977, sans alliance (3).
  6. Léon Joseph Ghislain, né à Ittre le 18 octobre 1896, y baptisé le 20 (ss Léon Paul et Laure Meurs), décédé à Etterbeek le 25 mars 1975, qui suit en IV bis-1.
  7. Louis Marie Joseph Ghislain, né à Ittre le 25 juillet 1899, y baptisé le 27 juillet (ss Louis Picalausa et Louise Meurs), décédé à Buzet le 8 janvier 1979. Louis a fait ses études au collège d’Enghien. Cultivateur à Buzet. Qui suit en IV bis-2.
  8. Maximilien Charles Ghislain, dit Max, né à Ittre le 24 août 1902, y baptisé le 25 (ss Léon Ferier et Ida Gailly), décédé à Buzet le 14 septembre 1988. Sans alliance (4).

Notes :

  1. Un article d’Entre Senne et Soignes, n° XXXIII de 1979, laisse entendre que Julien Gailly, beau-père de Camille Meurs, a occupé la ferme du Pré (66 hectares) et a été bourgmestre de Haut-Ittre.
  2. Maria et Angèle, célibataires, ont vécu à Buzet avec leur frère Louis.
  3. Léon Camille, dit Camille (et même « Camil » sur une carte visite), a exploité la ferme « au Cadeau », à Buzet (proche de Bois-de-Nivelles). Son frère Louis y était arrivé d’abord et y travaillait avec « Ziré » Noé. Actuellement ferme Philippon. Camille, resté célibataire, jouissait de la réputation de « don juan ». Il aimait beaucoup voyager. A la fin de sa vie, il s’est retiré chez son frère Max, célibataire également, à Nivelles (au lieu-dit « Paradis »).
  4. Max Meurs a fait ses études au collège d’Enghien, puis au Collège de Basse-Wavre, où il est allé à cause du Doyen Victor Meurs (descendance de Vincent Meurs de Virginal). Il est resté prisonnier en Allemagne durant toute la guerre 40/45 et en a beaucoup souffert. Il habitait au 83 rue du Paradis, où l’a rejoint son frère Camille à la fin de sa vie.

 

IV bis-1 – Léon MEURS

Léon Joseph, né à Ittre le 18 octobre 1896, décédé à Etterbeek le 25 mars 1975. Fonctionnaire des contributions, inspecteur des finances. Habitant Hal. Epoux de Jeanne COSYNS, enseignante à Hal. Dont :

  1. Marie-Agnès, née le 29 avril 1931. Elle épouse Marcel TIMMERMANS né le 21 juin 1927, dont :

    1.1. Yves, né le 21 février 1956 ; épouse Isabelle VANDERHOVEN née le 28 janvier 1959. Ils ont habité Thimister. Dont :

    1.1.1. Catherine, née le 28 juin 1984
    1.1.2. Nathalie, née le 29 janvier 1987

    1.2. Geneviève, née le 23 octobre 1959. Elle épouse Fabien DALL’AGLIO, né le 7 novembre 1956. Habitent Bruxelles. Dont :

    1.2.1. Florence, née le 7 décembre 1985
    1.2.2. Anabelle, née le 29 juin 1989

  2. Robert, né à Halle le 23 décembre 1933, décédé à Schaerbeek le 12 février 2015. Habitant Hal, importateur technique pour la firme Toyota. Il épouse, tardivement, Yanick RUBEN CHARLES (1). Sans postérité.
  3. Louis, né le 10 novembre 1939. Employé chez un notaire. Toujours en vie en février 2015. Il épouse 1°/ le 10 avril 1987 Claudine JANSSEN, 2°/ Marie-Thérèse LERUITTE (2).

Notes :

  1. J’ai rencontre Robert Meurs à Farnières le dimanche 28 mai 2006. Il était venu avec une chorale de Molenbeek. Il accompagnait son épouse, Yanick, d’origine haïtienne, venue en Belgique pour ses études vers 1970 (elle avait déjà 20 ans). Robert s’occupait d’envoyer des conteneurs en Haïti. Il vivait à Bruxelles.
  2. Selon le faire part de décès de son frère Robert.

 

IV bis-2 - Louis Meurs

Louis Marie Joseph Ghislain, né à Ittre le 25 juillet 1899, décédé à Buzet le 8 janvier 1979. Etudes au collège d’Enghien. Cultivateur à Buzet (1). Il a épousé à Buzet, civilement et religieusement, le 15 juin 1927, Maria Anna VANDORMAEL, fille de Louis Joseph et de Marie Séraphine NOE, née à Noduwez le 26 septembre 1898, et décédée à Buzet le 25 novembre 1983. Dont :

  1. Marie-Louise Aurélie, née à Buzet le 4 septembre 1935. Elle épouse à Buzet le 17 août 1957 (mariage civil) le 31 août 1957 (religieux) Jean TOURNAY, fils d’Albert, instituteur, et de Marie Madeleine BERLIERE, né à Thiméon le 1 juin 1933, décédé le 23 août 2015. Employé à la CGER. Dont :

    1.1. Anne, née à Anderlecht le 10 mars 1960, épouse d’Alain DAMBREME

    1.2. Corinne, née à Anderlecht le 10 avril 1961 ; mariage civil à Anderlecht le 4 avril 1987 ; mariage religieux à Waha le 25 avril 1987, avec Alain Marie François Eugène Ghislain WARLOMONT, fils de Paul André et de Denise Joséphine Mathilde Ghislaine DABE, né à Namur le 22 septembre 1962. Dont :

    1.2.1. Emilie Paul Marie-Louise Ghislaine, née à Libramont le 3 mai 1989.

    1.3. Véronique, née à Anderlecht le 8 mars 1969. Epouse de Jalil BENZIANE. Dont : 1.3.1. Ilias.

    1.4. Marc, né à Anderlecht le 20 novembre 1972, toujours célibataire en 2015.

  2. Anne-Marie Joséphine, née à Buzet le 15 septembre 1939, y baptisée le 24 (ss Léon Meurs et Eugnéie Noé). Régente ménagère, enseignante (2). Epouse à Buzet le 14 juillet 1964 Charles DEHAYE, fils de Joseph (fermier à l’Escaille, Feluy) et de Nelly DEFLANDRE, né à Feluy le 28 avril 1941, décédé à Charleroi le 9 novembre 2007 (3). Dont :

    2.1. Anne-France, née à Nivelles le 16 juin 1965. Etudes de bibliothécaire-documentaliste. Epouse d’Eddy MAES, dont :

    2.1.1 Antoine.

    2.2. Catherine, née à Nivelles le 28 juillet 1966. Régendat en mathématiques.

    2.3. Supprimé à la demande de la personne concernée.

    2.3.1. Supprimé à la demande de la personne concernée.

Notes

  1. Louis est arrivé à Buzet, en premier lieu chez « Ziré Noé », au Cadeau, vers 1935/36. Ziré Noé est l’oncle de son épouse, Maria Van Dormael. Ziré avait un frère, Joseph, resté veuf, qui exploitait seul sa ferme située dans le village de Buzet non loin de l’église. En se balançant sur sa chaise, Joseph est tombé à la renverse, sur la tête, et le coup l’a rendu aveugle, incapable de tenir sa ferme. C’est alors que Louis est allé dans cette ferme, qu’il reprendra ensuite. Anne-Marie Meurs, sa fille, s’est aussi occupée d’Eugénie, la sœur de Joseph, qui était célibataire. Maria et Angèle Meurs, sœurs célibataires de Louis, ont également vécu avec lui.
  2. Enseignante à l’Institut du Sacré Cœur à Nivelles ; interruption de carrière ; reprend l’enseignement à Montignies/Sambre, au « Soleil Levant ».
  3. Etudes de marché pour Delhaise.

 

III ter – Marie-Louise MEURS

Appelée Louise dans certains actes (1). Fille de Pierre-Cornélis MEURS et Octavie PAUL, née à Ronquières le 5 mai 1873, décédée à Ittre le 15 septembre 1922. Elle épouse à Ittre le 24 octobre 1900 (témoins au mariage religieux le 25 octobre : Camille Meurs et Léon Lefort), Léon FERIER (2), fils de Charles Jean Baptiste Laurent (décédé à Haut-Ittre le 12 août 1901), meunier, et Victorine DUCHESNE (Haut-Ittre, 1844-1915), né à Haut-Ittre le 22 février 1873 et décédé à Ittre le 21 décembre 1945, marchand de grains (3). Dont :

  1. Edgard Charles Octave Joseph Ghislain, né à Ittre le 17 décembre 1901, y baptisé le 26 décembre (ss Octave Meurs et Victorine Duchesne), y décédé le 14 mai 1968.
  2. Fernand Jules Ghislain, né à Ittre le 16 novembre 1907, y baptisé le 7 décembre 1907 (ss Jules Ferier et Octavie Paul), décédé à Bruxelles le 6 mai 1987, négociant en grains à Nivelles. Il épouse à Wauthier Braine le 15 octobre 1935 Marie Jeanne DELCORDE, fille de Victor et de Ida DECLERCK, née à Wauthier Braine le 12 septembre 1911, décédée à Bruxelles le 30 janvier 1986. Dont :

    2.1. Monique, née à Nivelles le 6 octobre 1936. Elle épouse à Nivelles le 30 avril 1957 Fernand TIMMERMANS, fils d’Arthur (conservateur des Hypothèques à Marche) et de Marie Germaine VAN CAMPENHOUT, né à Dour le 7 octobre 1931, programmeur à la CGER. Dont :

    2.1.1. Christiane Marie Germaine Colette Ghislaine, née à Etterbeek le 14 avril 1958, licenciée en sciences dentaires, dentiste à Havré. Elle épouse civilement le 9, religieusement le 14 août 1986 Fernand Christian MARTENS, fils d’Edmond et de Simone RYDE, né à Ghlin le 4 septembre 1957, Ingénieur Industriel en construction, enseignant à St Luc – Mons (cours de promotion sociale – informatique). Dont :

    2.1.1.1. Vincent, né à Uccle le 30 janvier 1988

    2.1.2. Cécile Marie Colette Ghislaine, née à Etterbeek le 26 février 1960, infirmière graduée aux cliniques universitaires St Luc, Louvain en Woluwe.

    2.1.3. Françoise Marie Colette Ghislaine, née à Etterbeek le 4 mars 1962, employée à la CGER, agence de Marcinelle.

    2.1.4. Pierre André Ghislain, né à Etterbeek le 16 septembre 1963, Ingénieur industriel en électronique.

    2.1.5. Agnès Marie Colette Ghislaine, née à Etterbeek le 28 novembre 1964. Graduat en informatique. Programmeuse à la CGER.

  3. Marie-Louise Octavie Ghislaine, née à Ittre le 9 novembre 1909, baptisée à Ittre le 28 novembre 1909 (ss Camille Meurs et Marie Ferier). Elle épouse à Ittre (civil et religieux) le 7 octobre 1933 Henri Désiré Jean Joseph Ghislain HERMAN, fils de Henri et Eugénie SEUTIN, né à Haut-Ittre le 3 janvier 1907. Dont :

    3.1. Henri Léon Eugène Marie Ghislain, né à Haut-Ittre le 16 août 1934. Mariage civil à Tillet le 15 avril 1969, mariage religieux à Rechimont (Tillet) le 26 avril 1969 avec Lucie Marie Philomène OCTAVE, fille de Camille et de Victoire BALLANT, née à Tillet le 25 mars 1931, dont :

    3.1.1. Bernard, né à Braine L’Alleud le 22 avril 1970
    3.1.2. Geneviève, née à Nivelles le 1 août 1972

    3.2. Jean Marie Jules Henri Ghislain, né à Haut-Ittre le 6 janvier 1936. Mariage civil à Tillet le 20 juin 1970 et religieux à Rechival le 24 juin 1970, avec Mélanie Madelaine LHOAS, fille d’Hector Lhoas et Henriette GILLET, née à Tillet le 28 avril 1929. Sans postérité.

    3.3. Agnès Marie Jeanne Ernestine Ghislaine, née à Haut-Ittre le 31 août 1942, régente en  sciences-géographie ; mariée à Haut-Ittre, civilement le 7, religieusement le 13 juillet 1965, à Jacques Honoré Marie Ghislain REYNENS, fils de Louis Alphonse Florimond Désiré Ghislain, Ingénieur brasseur, et de Joséphine Marie Louise HEYVAERT, né à Ophain Bois-Seigneur-Isaac le 31 décembre 1938, agriculteur. Dont :

    3.3.1. Michel Louis Marie Ghislain, né à Nivelles le 26 novembre 1966. Boulanger à Lillois. Il épouse à Buzet le 4 juillet 1997 Sylvie MABILLE, née à Buzet le 17 mars 1970, fille de Michel et de Christiane THOMAS (4), agriculteurs. Dont :

    3.3.1.1. Corentin, né le 20 novembre 1997
    3.3.1.2. Arnaud, né le 21 décembre 2000
    3.3.1.3. Marius, né le 24 janvier 2002

    3.2. Carole Henriette Joséphine Ghislaine, née à Nivelles le 16 septembre 1969

  4. Camille Léon Charles Ghislain, né à Ittre le 13 septembre 1912, y baptisé le 22 septembre 1912 (ss Camille Reynens et Laure Meurs), décédé à Nivelles le 15 mars 1976. Meunier à Ittre et marchand de grain à Nivelles (5). Il épouse à Gand le 22 septembre 1942 Lucienne WASNAIRE, fille de Léon et Marie DONNEZ, née à Gand le 15 octobre 1922. Dont :

    4.1. Marie Louise, née à Nivelles le 9 décembre 1945.

    4.2. Anne, née à Nivelles le 13 novembre 1953. Elle épouse à Nivelles le 30 août 1980 Paul Benoît de MANGE de FRANEAU, fils du Vicomte et de la Vicomtesse de Mange de Franeau, né à Ohey le 6 juin 1953, dont :

    4.2.1. Marie, née à Bruxelles le 21 octobre 1981
    4.2.2. François, né à Bruxelles le 15 janvier 1985
    4.2.3. Camille, né à Bruxelles le 22 octobre 1986

Notes :

  1. Acte de mariage religieux à Ittre, acte de baptême de Louis Meurs fils de Camille et Placidie Gailly.
  2. Léon Ferier, veuf de Marie Louise Meurs, épouse en secondes noces à Ittre le 2 avril 1929  (dispense pour consanguinité au 3e degré en ligne égale) Julia REMY née à Ittre le 27 février 1887, veuve d’Edgard Timmermans, fille de Désiré et Marie Degreeve, d’Haut-Ittre. De cette union : Léon Joseph Lutgarde Ghislain né à Ittre le 6 juin 1930, inhumé dans le caveau familial à Ittre le 11 septembre 1930.
  3. Léon Ferier créa à Nivelles, rue de Sotriamont (au débouché de l’avenue Albert et Elisabeth, près de l’ancien passage à niveau) un commerce de grains, complété ensuite par un moulin à farine. L’entreprise fut ensuite exploitée par ses deux fils, Fernand et Camille. L’entreprise employait 10 à 12 ouvriers et une employée ; 3 à 4 ouvriers s’activaient aux deux moulins. L’usine était raccordée au chemin de fer ; 5 wagons sortaient de l’usine journellement. Par la suite, des camions prirent le relais, se rendant chaque jour à Anvers.
  4. Christiane Thomas est la fille de Joseph THOMAS, fermier à Ittre, ferme de Scote, et de Paule PIRET : voir cette généalogie.
  5. En 1940, suite aux exigences de l’occupant allemand, le meunier Camille Ferier dut séparer ses activités de meunier de celles du commerce de grains sis rue Albert et Elisabeth. C’est ainsi qu’il vint travailler au moulin Maxile pendant la durée de la guerre. Le moulin étant très humide, il y contracta du rhumatisme qui lui fut fort pénible. Témoignage de son épouse Lucienne Wasnaire, dans « Quand les moulins rythmaient la vie nivelloise » in ASAN tome XXVIII-XXIX, 2003, p. 106.
    Camille Ferier remit ses affaires en 1968 à une société bruxelloise. Le moulin continua ses activités jusqu’en 1973 environ. Vendue et morcelée, l’usine fut rachetée et occupée, entre autres, par la menuiserie Magritte. (ASAN XXVIII-XXIX, 2003, article moulins, p. 253-254).

 

 

 
Jean MEURS (+ vers 1710)
X Catherine Stassin (1670-1728)
 
 
|
   
 
Thiry MEURS (1708-1770)
X Marie-Agnès PAPLEUX (1730-1768)
   
 
|
   
X1 Marie-Joseph PIERART----------
-----Jean-François MEURS (1758-1845)-----
-X2 Jeanne Rosalie GREER (1767-1850)  
|
|

---------------------
|
-----------------------------------

-----------------
|
|
|
|
Benoît MEURS (1783-1857)
X Marie-Thérèse TIELEMANS
Marie-Joseph MEURS (1795-1887)
X Fidèle HIERNAUX (1784-1869)
Maximilien MEURS(1794-1875)
X Angélique DUBOSQUEILLE (1807-1884)
Vincent MEURS (1800-1875)
X Amélie LEJOUR (1809-1897)
|
|
|
|
Pierre MEURS (1822-1888)
X Octavie PAUL
Alphonse HIERNAUX (1939-1915)
X Marie Victorine VANDERKELEN (1843-1912)
Désirée MEURS (1840-1927)----
--Jean-Baptiste MEURS (1836-1905
|
|
|
Marie-Louise MEURS (1873-1922)
X Léon FERIER (1873-1945)
Emile HIERNAUX (1870-1921)
X Clémence VERRAVER (1867-1957)
Jules MEURS (1873-1939)
X MArie MAINIL (1884-1965)
|
|
|
Marie-Louise FERIER (1909)
X Henri HERMAN (1907)
Emilie HIERNAUX (1897-1993)
X Jean BILTERIJS (1890-1975)
François MEURS (1912-1996)
X Marie-Louise PIRET (1919-2012)
|
|
|
Agnès HERMAN (1942)
X Jacques REYNENS (1938)
Emilia BILTERIJS (1928-2015)
X Louis GILOT (1927)
Pierre MEURS (1949)
X Danielle CHABEAU (1948)
|
|
|
Michel REYNENS (1966)
X Sylvie MABILE
Daniel GILOT (1951)
X Nicole LOCQUET (1952)
|
|
|
|
Sabine GILOT (1977)--------
--------------------------Frédéric MEURS (1977)
|
Louis Meurs
Adrien Meurs
Pas de commentaires
Poster un commentaire
Nombre d'internautes
ayant visités le site :
Thème Hurilam1.1
 
Vous apprécieriez mieux ce site si votre écran est en résolution minimum de 1024x768
Thème Hurilam1.1
Page générée en 0.076 secondes avec 16 requetes