Site Piret-Meurs
  Vendredi 20 juillet 2018 - 02:27
Famille Piret-Meurs

  Accueil  |   Piret-Magazine  |   Administration  |   Livre d'or  |   Liens  
Menu général

Puce Histoires
Puce Généalogie
Puce Evénements
Puce PiretMagazine
------------------
Puce Galerie Privée
Puce Galerie Photo
Puce Contacts
Puce FAQ
------------------
Puce [Ancien Blog]

Multi-recherche

Index des articles > Piret-Magazine n°67 > Crayon généalogique Dutrieu(x)

Crayon généalogique Dutrieu(x)
Version pour impression !

Dans la généalogie MAINIL

Crayon généalogique DUTRIEU(X)

Avertissement : le lien entre Bertrand Dutrieu et Sébastien Dutrieu est très probable, mais pas entièrement prouvé.

I – Jean DUTRIEU

Il épouse à Mignault le 19 octobre 1619 (t. André Pettre et Vincent Henne ?) Barbe SARTIAUX, née à Mignault le 25 mars 1599. Dont (1), baptisés à Mignault :

  1. Jacques, le 12 septembre 1620 (ss Jacques Dutrieu et Catherine Sartiau)
  2. Martin, le 2 mars 1623 (ss Martin Mouchart et Catherine Parmentier)
  3. Feuillenne, le 15 juin 1627 (ss Daniel Desperies et Feuillenne de Lignies)
  4. Péronne, le 14 février 1631 (ss Martin Delmoitiez et Péronne Delattre)
  5. Bertrand, le 30 juin 1635 (ss Bertrand Duray et Ghislaine Delporte), probablement notre ancêtre, qui suit en II.
  6. Jenne, le 12 février 1641 (ss Barthélemy Lejeune et Jenne Duray, sa cousine)
  7. Barbe, le 20 mars 1645 (ss Martin Delvaux et Barbe Desmeurs)
  8. Et peut-être (2) :

  9. Adrienne, le 10 avril 1647 (ss Grégoire Delvaux ? et Adrienne (sic) )
  10. Jacques, le 4 novembre 1649 (ss Jean Courteville et Marguerite Plisnier)

Note 1 : le nom de la mère ne figure pas dans plusieurs actes
Note 2 : Les deux derniers sont dits « fille » et « fils » de Jean Dutrieu, charpentier. Mais ils sont peut-être enfants d’un premier fils ?

II – Bertrand DUTRIEU

Fils de Jean et Barbe Sartiau, baptisé à Mignault le 30 juin 1635.
Il épouse à Mignault le 26 juillet 1660 (t. … Scholas, Vincent Fondu, Françoise Malaisielle, Jenne Dutrieu) Feuillienne MALAISIELLE, baptisée à Mignault le 25 janvier 1637 (ss Barthélemy Lejeune et Feuillenne Lignie), fille de Pierre Malaisielle et Marie GORET. Dont, baptisés à Mignault :

  1. Marguerite, le 20 janvier 1663 (ss Pierre Badot et Marguerite Chaste ?)
  2. Barbe, le 28 décembre 1664 (ss…) jumelle de Jenne
  3. Jenne, le 28 décembre 1664 (ss…) jumelle de Barbe
  4. Guillaume, le 23 décembre 1666. Il épouse au Roeulx le 11 juillet 1694 Jeanne Nicole GILBERT
  5. Martin, le 13 novembre 1670 (ss Martin Verly et Péronne Lejeune)
  6. Servais, le 19 janvier 1673 (ss Servais Mortier ? et … Odule ? d’Henripont)
  7. Marie, le 25 février 1675 (ss Martin Verly et Marie Lejeune))
  8. Jenne, le 17 juin 1677 (ss Vincent L’Host et Jenne Fournier)
  9. Sébastien, le 3 avril 1678 (ss Sébastien Fondu et Marie Hargot ?). C’est probablement lui qui suit en III, notre ancêtre.

Note 1 : Partage Dutrieu – Malaisielle le 18 octobre 1707 chez Notaire Fauconnier.
Pierre Richelez, mari de Marguerite Dutrieu, Corneille Semaille, époux de Barbe Dutrieu, demeurant à Mignault, Guillaume Dutrieu, Jacques Godeau, à titre de Marie Dutrieu, Sébastien Dutrieu, demeurant à Mignault, tous enfants de Bertrand Dutrieu et Feuillienne Malaisielle, décédée… Guillaume Dutrieu reçoit la maison et héritage contenant 5 journels de houblonnière et un jardin à arbres appelé le fuselier ( ?) au dit Mignault… Sébastien Dutrieu aura et tiendra pour sa part en extinction de ses deux tiercenaux d’héritage 17 livres 5 sols francs… partageant pour les deux autres tiers contre Jean Pouplier à titre de Péronne Lejeune sa femme, et les hoirs Martin Demaret à titre de Joline (Josine ?) Dutrieu leur mère.

Pierre MALAISIELLE

Il épouse à Mignault le 26 septembre 1628 Marie GOREZ. Dont, baptisés à Mignault :

  1. Jacques, illégitime (1), le 23 août 1628 (ss Jacques Jonnne Lanuers ?)
  2. Catherine, le 14 juin 1631 (ss Martin Monnart et Catherine Caupain)
  3. Jean, le 3 août 1634 (ss Jean Dutrieu et Catherine Mabille)
  4. Feuillienne, le 25 janvier 1637 (ss Barthélemy Lejeune et Feuillienne Lignie), notre ancêtre, épouse de Bertrand Dutrieu.
  5. Françoise, le 12 octobre 1640 (ss Martin Bottemanne et Françoise delbocquier ?), témoin au mariage de sa sœur.

Note 1 : Le vingtroisième jour du mois d’août du présent an 1628 fut baptizé Jacques, fils à Marie Goret, lequel a eu a parin Jacques Jonnart et à Marinne Jenne (Lanuers ?) fils illégitime car on disoit que estoit son père Pierre Malaisielle ; devoit au mois de septembre le dit Pierre Malaisielle épouser la dite Marie Goret.

III – Sébastien DUTRIEUX

Il est probablement le fils de Bertrand et Feuillienne Malaisielle. Né et baptisé à Mignault le 3 avril 1678, y décédé le 25 septembre 1741. Charpentier (en 1740).

Il épouse à Ecaussinnes Lalaing le 16 mai 1706 (t. François Soupart, Philippe Rousseau, Pierre Rousseau) Anne SOUPART, baptisée à Mignault le 1er octobre 1686 (ss Jean-François Defévrimont, Anne Pêtre), décédée à Mignault le 12 avril 1739, fille de Michel Soupart et Anne Pêtre (1). Dont, baptisés :

  1. François, à Ecaussinnes Lalaing le 28 février 1706
  2. Marie Anne, à Ecaussinnes d’Enghien le 1 octobre 1709
  3. Jacques, à Mignault le 11 septembre 1712 (ss Jacques Michez et Jacqueline Nicaise), notre ancêtre, qui suit en IV.
  4. Agnès, à Mignault le 19 novembre 1715. Elle épouse Pierre Richelet en 1741.
  5. Vincent, à Mignault le 14 février 1719
  6. André, à Mignault le 1er janvier 1722
  7. Jacques Philippe, à Mignault le 18 avril 1725
  8. Marie Jacqueline, à Mignault le 13 mai 1729

Note 1, voir généalogie Soupart, Intermédiaire des généalogistes 310 et 311, 1997 ; notamment les pages 255, 252.

Note 2, AEM, Not. 3016 (De Quanter), le 17 décembre 1740 CM
Pierre Joseph Richelet, jeune homme à marier demeurant Migneau, (avec l’accord de) Joseph Halart son parâtre. Agnès Dutrieux, assistée de Sébastien son père… exceptant pourtant desdits meubles les ostieux servant au métier de charpentier qui resteront à Jacques Philippe Dutrieux son fils, lequel ainsi qu’André son autre fils seraient nourris et entretenus, le 1er pendant 3 ans et le 2d pendant 2 ans…

IV – Jacques DUTRIEUX

Fils de Sébastien et de Anne Soupart, baptisé à Mignault le 11 septembre 1712, décédé à Gottignies le 31 janvier ou octobre 1779, âgé de 66 ans environ, ménager. Il épouse à Gottignies (1) et (2) le 14 avril 1739 (t. Pierre Joseph Richelet, Marie Joseph Duchêne et Marie Jacqueline Resteau) Anne Marie Ghislaine DELESPINE, baptisée à Gottignies le 18 mars 1717, fille de Robert Delepine et Catherine RESTEAU. Dont, baptisés à Gottignies :

  1. Marie Anne, 1740 (3), notre ancêtre, qui épouse Pierre Mainil à Gottignies le 19 novembre 1765.
  2. Marie Joseph, le 7 décembre 1742 (ss Jacques Joseph Planque et Marie Joseph Resteau). Elle épouse à Gottignies le 12 janvier 1768 Charles Philippe Mainil, frère de Pierre (voir la composition de famille dans la généalogie Mainil)
  3. Marie Françoise, le 8 juin 1744 (ss Antoine Joseph Delepine et Marie Françoise Planque) (4). Décédée à Gottignies le 10 mai 1814, âgée de 68 ans, veuve de Nicolas Gondry (décès déclaré par sa sœur Jenne-Joseph, 59 ans).
  4. Jacques Joseph, le 20 septembre 1745, jumeau de Marie Agnès (5)
  5. Marie Agnès, le 20 septembre 1745, jumeau de Jacques Joseph (5)
  6. Antoine Joseph, le 25 avril 1748 (ss Antoine Joseph Delepine et Marie Joseph Delepine), décédé le 13 mars 1807
  7. Ferdinand Joseph, le 2 novembre 1750 (ss Antoine Joseph Desenfans et Anne Joseph Wallez)
  8. Marie Antoinette Joseph, le 1 juillet 1752 (ss Antoine Joseph Desenfans et Anne Joseph Wallez)
  9. Marie Jacqueline, le 8 juillet 1754 (ss Jacques Joseph Thibeau (7) et Marie Anne Dutrieux)
  10. Jenne Joseph, le 2 mars 1756 (ss Jean Joseph Berteau et Marie Joseph Dutrieux)
  11. Pierre Joseph, le 12 mars 1764 (ss Pierre Joseph Mainil et Marie Anne Dutrieux) (6). Décédé à Gottignies le 22 mars 1842, âge de 78 ans, veuf de (Centine ?) Plisnier.

Note 1: Contrat de mariage, AEM, Not. 3016. 1739. Comparans pardevant les hommes de fief d’Haynau Soussignés Jacques Dutrieux, jeune homme à marier demeurant à Migneau, assisté de Sébastien son père d’une part, et Anne Marie Ghislaine Delespinne, fille à marier d’autre. Ont remontré qu’ils désiraient de s’allier par mariage, auquel effet ils en ont fait et passé le présent contrat en la forme et manière que s’ensuit :
De la part dudit Jacques Dutrieux, le dit Sébastien son père at promis et promet de donner à son fils cito le prétendus mariage consommé la somme de six pistolles une fois, et une pièce (ascouvennes ?) de six livres, dix sols six deniers, avec une table à tiroir, un coffre, une maitre à pétrir d’un ménager.
Et de la part de laditte delespinne a été dit qu’elle porteroit en avancement du prétendu mariage tout ce qu’elle peut posséder sans en faire icy aucun détail, de tout quoy son futur époux a bien voulu se contenter. Conditionnant que le superstite des deux futurs conjoins demeurerat Héritier meubliers du prédécédé. Promettans par eux de procéder au prétendu mariage le pluto que faire se pourat tous empêchements légitimes seposez ( ?) et après l’écoulement du careme. Ce l’accomplissement de tout quoij les parties contractantes et ledit Sébastien dutrieux assistant, se sont respectivement obligez sur vingt sols de peine et prêté par eux serment que le présent contrat ils font à bonne et juste cause, lealement et sans fraude et sans aucuns de leurs léaux créditeurs ni autruy vouloir frauder ni eloigner de leur droit, fait et passé au Roeux le onzième jour du mois de février de l’an mil sept cent trente neuf, presens lesdis Homes de fiefs d’haynau soussignez. Jacques Dutrieu, la marque Anne X Marie ghislain delespinne, Sebastien SSS Dutrieu…

Note 2: Le 14 avril 1739, après la publication de trois bans faits dans cette église et de Meigniau, scavoir le 5, le 6 et le 12 d’avril ont esté par nous mariés après avoir pris leur consentement mutuelle Jacques Dutrieu agé de 25 ans, fils de Sébastien Dutrieu et d’Anne Soupart de la paroisse de Meigniau et Marie Ghsislaine de Lespinne agée de 22 ans fille de Robert delepine et de catherinne Resteau de cette paroisse assistés de plusieurs témoins, pierre Joseph Richelez, Marie Joseph Duchêne, Marie Jacqueline Resteau. Jacques Dutrieu, Pierre Joseph Richelet, JJ Evrard cure de Gottignies.

Note 3 : probablement. Il manque des actes au bas de chaque page du registre.

Note 4: Il est question de Marie Françoise Dutrieux fille de Marie Ghislaine Delepinne, veuve de Jacques Dutrieu à Gottignies, dans un acte du 7 mai 1785, voir BGH n° 22 p. 76, site 133.

Note 5: les noms des parrains illisibles. Le prénom de la mère est Marie Ghislaine.

Note 6: probablement ( ?). Le prénom de la mère est Anne Ghislaine.

Note 7: Nicolas Thibeau a épousé Anne Marie Delépine en 1740 ;

Pierre Richelet a épousé Agnès

Crayon généalogique DELESPINE / DELEPINE

I – Jean DE L’ESPINNE

Originaire de Neuvilles.

Il épouse Marie SCOUBEAU. Dont :

  1. Robert, qui suit en II.

II - Robert DELEPINE

Il épouse (1) Marie Restiau, fille de Jean Resteau et Jacqueline Gille (ou Gilbert, Gilbier, Gilbi). Dont, baptisés à Gottignies :

  1. Marie Philippe, le 24 février 1714 (ss Philippe Albert erg… et Marie Barbe Huon), (2).
  2. Philippe Joseph, le 28 mai 1715 (ss Philippe Tamb ? et Marie Br ?)
  3. Anne Marie Ghislaine, le 18 mars 1717 (ss Jean Resteau et Anne Marie Roulet)
  4. Marie Joseph, le 18 juin 1721 (ss Jos. Plisnier et Marie Joseph Dequesne)
  5. Antoine Joseph, le 5 avril 1724 (ss Antoine Joseph Marlier et Marie Joseph Durain)
  6. Eléonore Françoise, le 21 janvier 1727 (ss Vincent Bran… et Françoise Lefebvre) (3)
  7. Marie Jacqueline, témoin au mariage de sa sœur Anne Marie Ghislaine avec Jacques Dutrieux ?

Note 1 : AEM, Notariat 1041 (Soil), MF 1608904. Contrat de Mariage le 11 avril 1708 : Robert de l’espine fils feu Jean et feue Marie Scoubeau, personne franche, sans père ni mère, 25 ans, demeurant Neufvilles, accompagné de Jenne de l’espinne sa sœur ; et Catherine Resteau, fille de Jean et Jacqueline Gilles, demeurant Gottignies, accompagné de sa dite mère et Julien Estienne son beau-père.

Note 2 : Les tables des baptêmes indiquent Marie Destraie comme mère. Y aurait-il eu un premier mariage ? Mais le contrat de mariage entre Robert Delépine et Catherine Restiau (dépouillé par Mme Claudine Decamps) date de 1708. D’autre part, l’acte de baptême semble correspondre (lui aussi dépouillé par Mme Claudine Decamps).

Note 3 : Etienne François selon les tables des naissances, mais Mme Claudine Decamps indique Eléonore Françoise.

Jean RESTEAU et Jacqueline GILBERT

Dont, baptisés à Gottignies :

  1. Marie Magdeleine, le 4 octobre 1680 (Philippe du Carl… et Marie Magdeleine Gillebiez)
  2. Marie Anne, le 20 avril 1683 (ss Jean Desquennes et Marie Anne Gilby)
  3. Catherine, le 16 mars 1686 (ss Pierre Godissart et Catherine Godissart)
  4. Anne, le 31 octobre 1689 (ss Jean Bran et Anne Marin)
  5. Jean Chrétien, le 14 avril 1692
Pas de commentaires
Poster un commentaire
Nombre d'internautes
ayant visités le site :
Thème Hurilam1.1
 
Vous apprécieriez mieux ce site si votre écran est en résolution minimum de 1024x768
Thème Hurilam1.1
Page générée en 0.038 secondes avec 16 requetes