Site Piret-Meurs
  Mercredi 25 avril 2018 - 03:03
Famille Piret-Meurs

  Accueil  |   Piret-Magazine  |   Administration  |   Livre d'or  |   Liens  
Menu général

Puce Histoires
Puce Généalogie
Puce Evénements
Puce PiretMagazine
------------------
Puce Galerie Privée
Puce Galerie Photo
Puce Contacts
Puce FAQ
------------------
Puce [Ancien Blog]

Multi-recherche

Index des articles > Piret-Magazine n°68 > Fête du 9 septembre

Fête du 9 septembre
Version pour impression !

La Fête de Famille du 9 septembre 2006

Félicitations à la jeune équipe du CFFP - Comité de Fête de la Famille Piret -, qui a pris la relève pour organiser le rassemblement familial de ce 9 septembre. Il fallait le faire ! Ils ont été efficaces, les différentes « manœuvres » ont été rondement menées, les différents postes bien assurés. Les générations montantes se réjouissent de voir qu’une suite est assurée à ces réunions de famille très appréciées.

La journée a débuté par une eucharistie toute simple dans l’église de Buzet. Certains m’ont dit que ce moment était émouvant, avec la présence des oncles et tantes, et le souvenir ravivé de tous ceux qui ont disparu mais restent présents dans les esprits.

Un soleil extraordinaire et inattendu nous a permis de prendre l’apéritif et le pique-nique dehors. Au centre de la cour, la table avec les « anciens », tout autour les moins jeunes et les jeunes, en cercles concentriques ; sur le côté, une multitude d’enfants sautant dans les châteaux gonflables. Les arrivées se sont faites peu à peu, avec une grosse affluence vers deux heures, le moment annoncé pour les photos. Impossible de parler avec tout le monde, mais on a pu se piquer au jeu de reconnaître des enfants devenus ados en herbe et en barbe, et des ados qui sont entrés dans le monde des adultes, les jeunes couples déjà entourés d’enfants, des bébés sur les bras, des biberons en mains.

Avec plus ou moins de discipline et beaucoup de bonhomie, les familles se sont regroupées devant l’objectif… face au soleil. L’exercice est toujours un peu difficile. Surtout quand il faut attendre que le soleil tourne, et qu’un arbre vient projeter son ombre importune.

Après cela, tout le monde s’est mis à tourner autour de la table garnie de gâteaux variés, de tartes bien tentantes. Ce n’était pas le moment de se montrer des intégristes intransigeants du régime…

Puis, beaucoup se sont installés devant l’écran pour visionner des films anciens retranscrits en numérique et gravés sur DVD… On a revu avec plaisir le classique film des Noces d’Or d’Adolphe Piret et Julia Tamigneaux le 10 juillet 1960, et quelques antiquités sur lesquelles on hésite à reconnaître tel ou tel bambin.

Le barbecue du soir était abondant… Les saucisses délicieuses, les salades et crudités croquantes, les fromages savoureux. Les conversations allaient bon train. Pendant ce temps là, le « gang » des jeunes garçons emmenés par Pierrick balayait tout l’espace de ses allées et venues décidées …

La sono est alors entrée dans le jeu… Les plus jeunes, et les plus courageux, se sont éclatés par la danse, pendant que les oreilles plus sensibles allaient se reposer… Après l’attendu « Baby come back ».

Les jeunes organisateurs pourront sans doute nous dire combien nous étions ce samedi. Un beau nombre en tout cas, même si, il faut être réaliste, on ne peut réunir tout le monde.

Nous attendons le prochain rendez-vous. Peut-être en 2010 ? En effet, le 23 juin 2010 sera la date du centième anniversaire du mariage de Julia Tamigneaux et Adolphe Piret ! L’occasion d’une sorte de bilan ! …

Jean-François Meurs












Pas de commentaires
Poster un commentaire
Nombre d'internautes
ayant visités le site :
Thème Hurilam1.1
 
Vous apprécieriez mieux ce site si votre écran est en résolution minimum de 1024x768
Thème Hurilam1.1
Page générée en 0.053 secondes avec 16 requetes